TOUS A PARIS LE 30 MARS !

 

Fédération des personnels des services publics et des services de santé Force Ouvrière

153 – 155 rue de Rome – 75017 PARIS

fedespsfo@wanadoo.fr


ADRESSE A TOUTES NOS STRUCTURES DES SERVICES DE SANTE



La situation, comme l’actualité sociale et revendicative sont marquées par une accélération. La réduction des dépenses publiques constitue le c ur de « l’agenda social 2010 », que le gouvernement vient de fixer, le 15 février dernier.

Ainsi, le démantèlement de la fonction publique, des services publics, la réduction de l’accès aux soins et surtout la contre réforme des retraites, constituent les principales variables d’ajustement budgétaire pour rentrer dans les critères économiques imposées par le pacte de stabilité. Dans ce contexte, il y a nécessité de clarifier les revendications et d’organiser le rapport de force.

Pour ces raisons, notre Confédération, qui n’est pas signataire de la déclaration commune du 15 février, a refusé toute ambiguïté et a décidé de mobiliser le 23 mars 2010 sur les positions de FORCE OUVRIERE et uniquement sur les positions de FORCE OUVRIERE.

Nos mots d’ordre, dont prioritairement ceux relatifs à la défense des retraites et la question d’un appel commun à la grève interprofessionnelle sur des revendications claires, restent d’actualité. Pour autant, nous ne pouvons attendre indéfiniment alors que les mauvais coups pleuvent sur la classe ouvrière et notre secteur de la santé n’est pas épargné (mise en uvre de la loi HPST, restrictions budgétaires et tarifaires, réductions massives de postes...)

Aussi, au-delà du 23 mars, nous ne devons, ni ne pouvons rester l’arme au pied et immobiles. D’autant que le gouvernement vient de décider d’accélérer l’examen du projet de loi « rénovant le dialogue sociale dans la fonction publique ».

Projet qui est, en quelque sorte, la transposition de la loi du 20 août 2008 sur la représentativité dans le secteur privé.

En ajoutant, dans ce projet, un article (n°30) additionnel qui supprime la catégorie active pour l’ensemble des paramédicaux et des cadres de santé, le gouvernement a décidé d’aller vite et d’expérimenter sur leur dos, sa future contre réforme du Code des pensions. Ainsi, les 30, 31 mars et 1er avril l’Assemblée Nationale doit examiner et voter la loi portant rénovation du dialogue social.

Il y a urgence à agir !

Nous devons donc agir avec détermination pour que les revendications portées et défendues par Force Ouvrière soient prises en compte : maintien du code des pensions et des statuts particuliers, maintien de la catégorie active, maintien du calcul sur les six derniers mois, maintien du droit à la retraite à 60 ans, refus de tout allongement de la durée de cotisation. Pour FORCE OUVRIERE « 40 ans c’est déjà trop ! ». Dans ce contexte la Fédération prend ses responsabilités en organisant une Manifestation nationale le 30 Mars 2010 à Paris, 1er jour de la discussion par le Parlement du projet de loi portant rénovation du dialogue social !

ALORS AVEC FO TOUS A PARIS LE 30 MARS !

Pour le maintien de la catégorie active, du code des pensions du calcul sur la base des 6 derniers mois !
Non à l’allongement de la durée de cotisation !
Non au report de l’âge légal pour partir à la retraite : 40 ans c’est déjà trop !
Pour le retrait du projet de loi de rénovation du dialogue social dans la fonction publique !

Le Secrétariat Fédéral

 


Télécharger le document Manifestation du 30 mars 2010

Format pdf

 

La Lettre aux Syndicats FO santé 

Directeurde la Publication : Didier ROSEZ
Impression et diffusion : Sarl d’édition de la Tribune Santé

153-155, rue de Rome 75017 PARIS
Tél. : 01.44.01.06.00


Syndicat.fo@ch-chauny.fr

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster