Genève : grève massive des fonctionnaires contre le plan d’économies

Mercredi 11 novembre 2015

Genève : grève massive des fonctionnaires contre le plan d’économies

10 000 manifestants dans les rues, une grève très suivie, jusqu’à 65 à 75 % dans l’enseignement par exemple et 86% des classes fermées, une assemblée générale de 1 500 personnes qui vote avec quelques abstentions seulement la reconduction de la grève…

C’était à Genève, ce 10 novembre, premier jour de la grève reconductible lancée par le Syndicat des services publics (SPP) dans l’ensemble de la fonction publique (enseignants, policiers, gardiens de prison, soignants des hôpitaux universitaires de Genève, fonctionnaires du service des impôts, de l’Hospice général, de la justice).

Le syndicat entend en effet obtenir le retrait du plan d’économies, qu’il qualifie de drastique, du Conseil d’Etat (gouvernement de la république et du canton de Genève). Le projet de budget 2016 prévoit en effet une réduction des dépenses publiques qui inclut une augmentation du temps de travail de 40 à 42 heures, le gel de l’ancienneté, des procédures facilitées de licenciements et le non remplacement des départs naturels (soit de l’ordre de 1800 emplois supprimés).

Le syndicat dénonce en particulier l’objectif d’une diminution de 5% de la masse salariale en trois ans destinée à compenser une réforme de la fiscalité des entreprises se traduisant par une baisse des recettes fiscales pour le canton… un pacte de responsabilité à la mode genevoise !

Ce mardi 11 novembre les manifestants devaient être rejoints par les maçons en grève.
Une assemblée générale est à nouveau prévue en fin d’après-midi qui débattra et se prononcera sur la reconduite de la grève.

(crédit photos : SPP)

Par Yves Veyrier

Actualités

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster