Discothèques et cabarets

Samedi 13 juin 2015

Discothèques et cabarets

DiscothequeLes prix des discothèques, cabarets et autres établissements de ce type sont libres.

En contrepartie, la réglementation impose aux établissements qui offrent des installations ou divertissements, tels que spectacles et musique, d’afficher, lisiblement et d’une manière visible de l’extérieur, les prix des prestations suivantes :

 

- Billet d’entrée et, si le prix de celui-ci comprend une boisson, sa nature et sa contenance ;

- Une boisson sans alcool (nature et contenance) ;

- Une boisson alcoolisée servie au verre (nature et contenance) ;

- Une bouteille de whisky (marque et contenance) ;

- Une bouteille de vodka ou de gin (marque et contenance) ;

- Une bouteille de champagne (marque et contenance).

L’accès à l’établissement ne peut être discriminant. Les discothèques et cabarets ne peuvent interdire l’accès de leur établissement à un consommateur pour un motif discriminatoire fondé sur l’origine, le sexe, la situation de famille, l’appartenance à une ethnie, une nation, une race, une religion,… (article 225 1 du code pénal).

Le vestiaire obligatoire et payant, c’est interdit.

Le prix du vestiaire doit être affiché. Si cette prestation payante est obligatoire, elle constitue une infraction de subordination de vente puisqu’elle oblige les intéressés à acquitter obligatoirement le prix du service de vestiaire en sus du paiement du prix du service d’entrée dans l’établissement.

Associations FO
consommateurs

 http://www.force-ouvriere.fr

AFOC

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster