NOËL: ÇA NE VA PAS ÊTRE VRAIMENT LA FÊTE

CONSOMMATION - MARDI 24 DÉCEMBRE 2013

NOËL: ÇA NE VA PAS ÊTRE VRAIMENT LA FÊTE

Les Français, du moins 37% d’entre eux, vont consacrer moins d’argent aux cadeaux de Noël, ce qui n’est guère une surprise.
Même les ventes sur Internet devraient subir une érosion(-3%) d’après une étude réalisée par Médiamétrie. Une baisse que tentent de compenser les e-commerçants avec des chiffres positifs, qui ne sont cependant que le produit de l’augmentation du nombre de sites d’achat et des acheteurs en ligne. Il faut dire que la période des fêtes est cruciale pour eux: ils y réalisent 20% de leurs ventes annuelles totales. Ils ne sont pas les seuls à s’inquiéter face à un Noël où tout le monde ne sera pas à la fête. Un Français sur quatre, 37% des sondés exactement, soit sept points de plus que l’année dernière, selon un récent sondage, déclare se sentir stressé à l’approche de cette période de festivités. Raison principale invoquée: un «budget de plus en plus contraint, qui oblige les Français à “ruser” pour combler leurs proches». L’une des principales solutions est simple: ne pas partir pour pouvoir acheter un minimum de cadeaux ou, pour 39% d’entre eux, simplement affronter l’année 2014. D’ailleurs, 72% des Français envisagent l’avenir de manière pessimiste contre 26% se déclarant «optimistes», soit une baisse de dix points par rapport à octobre, selon les résultats d’une étude CSA publiée le 30 novembre dernier. On ne s’étonnera pas de trouver plus de «pessimistes» chez les ouvriers et employés (74%) que chez les cadres et professions libérales (58%). Quoi qu’il en soit, si –toutes catégories confondues– 61% des Français déclarent prendre des congés pour les fêtes de fin d’année, seuls deux sur dix seulement projettent de partir en vacances et quatre sur dix de les passer chez eux ou en famille.
Associations FO
consommateurs

FO Hebdo - Décembre 2013

consommation AFOC

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster