COMMUNIQUE DE L’UNION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS FO DE L’AISNE

COMMUNIQUE DE L’UNION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS FO DE L’AISNE

Alors que la rentrée est engagée, les journalistes et commentateurs sociaux soulignent la « désunion syndicale » qui semble, selon eux, prévaloir en ce mois de septembre 2009. Afin d’être clair, même si des actions collectives et unitaires ont jalonné le printemps, nous ne nous inscrivons pas dans l’unité d’action permanente, coûte que coûte. Si les divisions syndicales ne sont pas payantes, les journées de manifestations à répétition ne le sont pas plus.

La date du 7 octobre proposée comme une suite aux actions du printemps, est une initiative (comme l’an passé à la même époque) de la Confédération Syndicale Internationale (CSI) sur le thème du travail décent à l’échelle mondiale. Comment peut-elle alors être un prolongement des combats menés en France ?  De surcroît, il est à nouveau question de manifestations sans arrêt de travail !

S’il y a unanimité pour condamner la politique gouvernementale, à l’évidence elle ne se traduit pas dans les faits pour proposer aux salariés les moyens d’y mettre un terme.

FO a proposé, à plusieurs reprises, suite à l’immobilisme du gouvernement, après les manifestations massives et réussies des 29 janvier et 19 mars, de franchir un pas en appelant à une journée de grève franche et interprofessionnelle (au cours de laquelle seraient décidées les suites à donner au mouvement). Nous en sommes toujours là !

Saint-Quentin, le 17 septembre 2009

Union Départementale des Syndicats FO de l'Aisne

19, rue du Président Kennedy
02100 Saint-Quentin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster