Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Vendredi 12 février 2016

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Commerce 

Tous à la manoeuvre pour détruire les droits des salariés

Magasin des galeries lafayette haussmann a parisBy Thierry Bézecourt - Photo taken by Thierry Bézecourt, CC BY-SA 3.0

Après les tentatives infructueuses de l’UCV (Union du Grand Commerce de Centre-Ville) pour mettre en oeuvre les dispositions de la loi Macron dans la branche des Grands Magasins et Magasins Populaires (Monoprix, les Galeries Lafayette, le Printemps, Le Bon Marché…), les négociations sont relancées au niveau des enseignes.

Le front d’unité, composé des forces de la CGT et de FO, avait fait reculer la CFDT parce qu’elle n’avait pas les forces nécessaires pour accompagner la destruction du Repos Dominical dans cette branche. Aujourd’hui, s’ouvrent des négociations pour le Magasin des Galeries Lafayette Haussmann dans un nouveau contexte.

La CFDT a désaffilié son syndicat du Commerce parisien qui, lui, était contre le travail du dimanche, ce qui facilitera la tâche au patronat. C’est aussi le cas à la Fnac où des militants de la même organisation dénoncent les manoeuvres pour les contourner.

Le Président de la République annonce que peu importe la représentativité, tout sera mis en oeuvre pour contourner les organisations syndicales, donc aider le patronat.

La chronologie des faits nous laisse interrogatifs.

Rappelons que le droit d’opposition actuel avait été signé entre autres par la CFDT et le MEDEF qui sont à la manoeuvre avec le gouvernement pour contourner leur outil « la représentativité » avec un objectif commun, détruire les droits des salariés en muselant les syndicats, et en particulier FO, qui s’inscrivent dans le progrès social.

Il est temps que les exclus, les piétinés, et les salariés voulant résister et reconquérir leurs droits rejoignent FO, une organisation libre et indépendante du pouvoir politique et du patronat. Ils veulent détruire la République Sociale, FO appelle à s’organiser.

 

Employés et Cadres

 

Communiqués

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster