Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Vendredi 27 mars 2015

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Galeries La Faillite sociale ?

Galeries lafayette

«  Galeries Lafayette Hausmann Art Nouveau » par Eddy Van 3000http://www.flickr.com/photos/e3000/6150683950/. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons.

D’Asie, au Moyen Orient et demain sur les Champs Elysées, les prestigieuses Galeries Lafayette annoncent des ouvertures de magasins et au passage, elles sont devenues le premier actionnaire du groupe Carrefour.

Au niveau social, en France, les militants FO constatent qu’il n’y a rien de prestigieux, contrairement aux produits de luxe vendus, en particulier en matière salariale avec des salariés smicards, des primes avec des objectifs rarement atteignables. En termes d’emploi, la précarité est au rendez-vous : temps partiel, CDD. Ce cocktail patronal permet de diminuer le coût du travail au bénéfice des milliardaires propriétaires des Galeries. N’oublions pas qu’ils ont aussi bénéficié des cadeaux CICE et autres, financés par les contribuables et au détriment de la Sécurité Sociale.

Pour ternir ce tableau peu brillant, des rumeurs insistantes, dont la presse en fait déjà écho, ne font qu’attiser les craintes des élus du personnel et des organisations syndicales d’une restructuration drastique des magasins et de fermetures.

C’est pour cela que les organisations syndicales sont allées à la rencontre du Maire de Lille pour l’alerter.

D’autres informations sont attendues lors du comité central d’entreprise fixé le 31 mars 2015, à 9 heures.

La Section fédérale FO Commerce alerte, aussi, l’ensemble des fédérations FO concernées, car les démonstrateurs qui vendent les produits de luxe dans les Galeries sont salariés par les marques qu’ils représentent. Ils ne doivent pas rester, eux aussi, sur le carreau.

La défense de l’emploi et des salaires est un des mots d’ordre de l’appel à la grève et la manifestation du 9 avril.

Les salariés et démonstrateurs des Galeries Lafayette y sont invités.

www.force-ouvriere.fr

Communiqués

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster