RÉFORME DE LA MÉDECINE DU TRAVAIL: LES PROPOS DE FORCE OUVRIÈRE ALTÉRÉS!

Communiqués confédéraux

logo.jpgRÉFORME DE LA MÉDECINE DU TRAVAIL: LES PROPOS DE FORCE OUVRIÈRE ALTÉRÉS!

Le 8 février dernier, la Confédération Force Ouvrière était reçue par l’assemblée nationale, en l’occurrence, par M. Lefrand et Mme Delaunay, dans le cadre de la mise en œuvre des décrets relatifs à la réforme des services de santé au travail.

Hormis le fait que cette audition arrive dans un contexte électoral particulier, et que nous nous interrogions sur la pertinence d’évaluer un dispositif mis en place 8 jours plus tôt (les décrets parurent le 30 janvier 2012), nous avons constaté avec regret que les rédacteurs du rapport mentionnaient, à la page 53, le fait que:

«Nous avons mené quatorze auditions, au cours desquelles nous avons reçu de nombreux syndicats et représentants des services de santé au travail. La grande majorité des personnes auditionnées s’est déclarée satisfaite des dispositions édictées par le pouvoir réglementaire.»

  Nous exprimons notre indignation devant cette altération des positions exprimées par notre organisation. Depuis la loi portant réforme des services de santé au travail parue le 30 juillet 2012, jusqu’aux décrets du 30 janvier 2012, nous n’avons cessé, au sein des diverses instances ou nous avons pu faire valoir notre point de vue, de dénoncer une réforme impropre à garantir une médecine du travail effective et efficace pour la prévention des risques professionnels auxquels sont exposés les travailleurs.

  S’il est peut être vrai que la majorité des acteurs ont exprimé leur satisfaction devant ces décrets, nous regrettons que le rapport ne mentionne pas les avis détaillés des composantes consultées, car notre avis fut clairement exprimé devant les députés : nous nous opposons fermement à cette réforme, tant dans son volet législatif que dans sa partie règlementaire.

  Nous ne laissons pas cette manœuvre électoraliste sans réponse, et ne manquerons pas de faire savoir à nouveau que cette réforme n’est pas moins qu’un démantèlement des services de santé au travail dans le seul intérêt des employeurs.


PRESSE - COMMUNICATION FO Force Ouvrière MÉDECINE DU TRAVAIL RÉFORME

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster