emploi

PHILIPPE PIHET: «LA SEULE VÉRITABLE SOLUTION, C’EST L’EMPLOI»

FGTA-FO Magazine n°87

PHILIPPE PIHET: «LA SEULE VÉRITABLE SOLUTION, C’EST L’EMPLOI»

Philippe Pihet est Secrétaire confédéral en charge du secteur retraites et protection sociale complémentaire à la Confédération FO. Il a bien voulu répondre aux questions du FGTA-FO Magazine.

FGTA-FO Magazine: Quels sont les points clefs du projet de réforme que FO rejette?
Philippe Pihet: FO refuse catégoriquement tout allongement de la durée d’activité. La réforme de 2003 étant prorogée, on aboutit à une durée de cotisation de 43 ans pour la génération 1989.
Autrement dit, la retraite, même à 62 ans, n’existe plus. Il y a un autre aspect qui n’est que rarement mis en avant, c’est le comportement «schizophrène» des pouvoirs publics qui d’un côté obligent à une durée d’activité plus longue et de l’autre, cherchent à faire valider des trimestres «gratuits» pour arriver à ces durées plus longues.

FGTA-FO Magazine: L’inégalité entre les régimes de retraites privé/public est-elle un mythe?
Philippe Pihet: Les différents régimes de retraite n’ont pas les mêmes règles de liquidation, et il faut bien reconnaître que la complexité en la matière ne facilite pas l’appropriation par tous de la connaissance sur le sujet. Aujourd’hui, quel que soit le régime de retraite, les durées d’activité sont les mêmes, ainsi que les taux de cotisations salariales. Et les régimes spéciaux sont en phase de rattrapage du régime général. À partir de 2017, tout le monde sera à 41,5 ans, si bien que les âges de départ «anticipé» qui font tant parler seront de plus en plus fictifs. Pour me faire comprendre, il me suffit de poser la question suivante: comment faire pour partir à 57 ans quand il faut 41,5 ans de cotisations?

FGTA-FO Magazine: Dès qu’il s’agit de réformer le système de retraite, on impose la même solution aux français: l’allongement de la durée de cotisation. Cette option est-elle la seule crédible? Quelles alternatives FO peut-elle proposer?
Philippe Pihet: Depuis les mesures de convergence européennes, les gouvernements n’ont plus la liberté de manoeuvre dont ils disposaient auparavant. Cet état a été conforté par la ratification par le Parlement du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, entérinant l’austérité dans la vie de tous les jours, y compris la retraite. L’allongement de la durée de cotisation n’est pas la seule solution «crédible»: la seule véritable solution c’est l’emploi. Avec des carrières moins hachées et un fort taux d’emploi des seniors, une réforme des retraites serait inutile.

FGTA-FO Magazine: Un sondage CSA indique que les français qui soutiennent l’allongement de la durée de cotisation sont les retraités et les jeunes. Avez-vous un message à leur faire passer?
Philippe Pihet: Je reste toujours prudent sur les analyses réalisées à partir des sondages. Un sondage est toujours commandé par quelqu’un, c’est un produit et le client est roi… Il faut avoir à l’esprit que l’échantillon qui a composé ce sondage comportait des personnes de tous âges, donc des retraités, ce qui veut dire que les résultats sont à manipuler avec précaution. J’observe par ailleurs qu’il y a un risque, sur des sujets aussi sensibles, de «monter» les catégories de populations les unes contre les autres.
Je crois que le premier message à faire passer aux jeunes générations, c’est que la retraite par répartition fait partie de l’équilibre social de notre Pays. À FO, nous évoquons la République sociale, la retraite en est un des fleurons.

Propos recueillis par
Carole Desiano et Alexandre Rault

fo-fgta-magazine-numero-87.jpg

http://www.force-ouvriere.fr

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 28 du 08 au 13-07-2013

cgtfo-semaine-28-2013-fedechimie.jpg

Revue De Presse FEDECHIMIE - Semaine 28 2013 - Michel Decayeux

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 27 du 01 au 06-07-2013

fedechimie-cgtfo-semaine27-2013.jpg

Revue De Presse FEDECHIMIE - Semaine 27 2013 - Michel Decayeux

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 26 du 24 au 29-06-2013

fedechimie-cgtfo-rp-semaine-26-2013.jpg

Revue De Presse FEDECHIMIE - Semaine 26 2013 Michel Decayeux

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

CHIFFRES DU CHÔMAGE: UNE STABILISATION PONCTUELLE MAIS TOUJOURS PAS DE TENDANCE À LA BAISSE

COMMUNIQUÉ

CHIFFRES DU CHÔMAGE:
UNE STABILISATION PONCTUELLE MAIS TOUJOURS PAS DE TENDANCE À LA BAISSE

fo-chauny-sante-force-syndicale.gifLes chiffres du nombre de demandeurs d’emploi qui viennent d’être publiés par Pôle Emploi indiquent que le nombre de personnes sans aucune activité, et tenues de faire des actes de recherche d’emploi, est stable par rapport au mois précédent (3.264.500 personnes). Sur l’ensemble de la catégorie A, B et C on constate même une légère baisse (-0.1%).

Mais la statistique a cette particularité: elle ne nous dit pas tout… En y regardant de près, il faut malheureusement relever l’augmentation du nombre des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans (+0.5% sur un mois et +14.9% sur un an). Un argument, parmi d’autres, qui devrait interdire tout nouvel allongement de la durée de cotisation pour la retraite.

Le chômage de longue durée augmente lui aussi (+0.5% pour les inscriptions de plus d’un an), tout comme le chômage de très longue durée qui augmente encore de +1.3% sur un mois pour atteindre une augmentation de +19% sur un an.

Consciente de la quasi impossibilité pour les seniors de retrouver un emploi, et des situations dramatiques que cela engendre, Force Ouvrière a demandé par courrier à Michel Sapin, Ministre du travail et de l’emploi, qu’une mesure urgente et de justice sociale soit prise, à savoir le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite pour des demandeurs d’emploi en fin de droits à l’assurance chômage mais qui, en raison de leur âge, ne peuvent pas liquider leurs droits à la retraite alors qu’ils ont acquis le nombre de trimestres suffisants.

En définitive, cette «petite pause» ne signifie nullement que les problèmes de fonds soient résolus, et cela d’autant que le nombre de radiation pour défaut d’actualisation a bondi. Pour cela, et comme FO l’a rappelé lors de la dernière conférence sociale, il est indispensable d’avoir au niveau français et européen un changement de politique macro-économique, tourné vers la croissance et l’investissement, deux éléments indispensables à une baisse pérenne du chômage par la création d’emplois et le soutien au pouvoir d’achat.

http://www.force-ouvriere.fr

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 25 du 17 au 22-06-2013

rp-25-2013.jpg

REVUE DE PRESSE - FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 25 2013

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 24 du 10 au 15-06-2013

fedechimie-cgtfo-s-24-2013.jpg

FEDECHIMIE - Semaine 24 - 2013

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

L’OIT CHERCHE UNE SORTIE DE CRISE

Conférence régionale

L’OIT CHERCHE UNE SORTIE DE CRISE


Tout le monde est d’accord pour sauver l’emploi, les choses se compliquent quand il s’agit de savoir comment.

C’est un véritable cri d’alarme qu’a lancé le Premier ministre norvégien lors de l’ouverture de la neuvième conférence régionale européenne de l’OIT (Organisation internationale du travail) le 8 avril dernier à Oslo. «[...] Ce qui était une crise financière s’est transformé en crise de l’emploi. Dans certains pays, c’est toute une jeune génération qui est perdue [...]. C’est pourquoi il nous faut maintenant instaurer des mesures pour éviter une crise sociale majeure et un contrecoup politique. C’est le principal défi auquel l’Europe est confrontée aujourd’hui», a déclaré Jens Stoltenberg devant les 500 participants venus de 48 pays (la Conférence régionale rassemble tous les quatre ans les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs des États membres de l’OIT de la région d’Europe et d’Asie).

Selon les dernières statistiques de l’OIT, avec la crise, plus de 26,3 millions d’Européens sont au chômage aujourd’hui, soit 10,2 millions de plus que lors du déclenchement de la crise en 2008. Les chiffres indiquent également que la situation de l’emploi a continué à se détériorer depuis l’introduction des politiques d’austérité. Au cours des seuls six derniers mois, un million de personnes ont perdu leur emploi dans l’Union européenne.

DES EMPLOYEURS TRÈS OFFENSIFS ET COORDONNÉS

«Nous devons faire face à la poursuite de la crise économique et de l’emploi alors qu’il n’existe aucune solution évidente en vue», a souligné Guy Ryder, directeur général de l’OIT, appelant la Conférence à proposer «des solutions efficaces pour aboutir à la sortie de crise». Une tâche que l’attitude des employeurs n’a pas facilitée.

«Ils ont, de manière très coordonnée, défendu leur logique selon laquelle c’est le moment d’introduire le plus possible de flexibilité et de modération salariale, ce qui n’a pas manqué de créer des conflits avec les représentants des travailleurs. Les gouvernements, quant à eux, sont apparus assez désemparés. On a vu par exemple un patronat allemand très offensif, avec un gouvernement très spectateur», explique Yves Veyrier, Secrétaire confédéral FO, représentant français dans le groupe des travailleurs.

Au final, les délégués ont adopté une déclaration intitulée «Restaurer la confiance dans l’emploi et la croissance», qui affirme notamment: «Le rééquilibrage budgétaire, les réformes structurelles et la compétitivité, d’une part, les mesures de relance, l’investissement dans l’économie réelle, l’emploi de qualité, l’augmentation du crédit pour les entreprises, d’autre part, ne devraient pas être en concurrence.» Elle appelle à promouvoir «des politiques macroéconomiques favorisant l’emploi et l’investissement dans l’économie réelle», et «des stratégies appropriées pour stimuler la compétitivité et le développement durable tout en respectant les principes et droits fondamentaux au travail». Elle rappelle également la nécessité d’appliquer les mesures prévues dans le pacte mondial de 2009, lequel prévoyait, entre autres, de «remédier à la déflation salariale», de «stimuler la demande effective et de contribuer au maintien du niveau des salaires, notamment au moyen de plans de relance économique»...

FO Hebdo - Mai 2013

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 15 du 08 au 13-04-2013

semaine-15.jpg

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 15 - 2013

Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 13 du 25 au 30-03-2013

fedechimie-cgtfo-semaine-13-2013.jpg



FEDECHIMIE CGTFO - Semaine 13 - 2013


Réalisée par Michel DECAYEUX pour le compte de la FEDECHIMIE CGTFO

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster