France-Soir

Voix de presse - PÔLE EMPLOI

 

PRESSE - COMMUNICATION

Voix de presse

 

PÔLE EMPLOI : à couteaux tirés

Deux incidents graves survenus à Pôle emploi ces derniers jours sont venus témoigner de conditions de travail particulièrement dégradées, alors même que le chômage continue sa progression

 

 

 

 

France-Soir

« Les incidents se multiplient dans les agences Pôle emploi de la région parisienne. Ce lundi matin, un demandeur d'emploi a sorti un couteau et a commencé à se taillader le bras dans un bureau de la Seine-Saint-Denis. » Déjà, le 17 octobre, un quadragénaire avait retenu en otages, , sous la menace d'une arme factice, deux responsables d'une agence du Xl" arrondissement de Paris. Dans un climat social déjà tendu, une partie des agents ont exercé leur droit de retrait la semaine dernière, en signe de protestation contre la multiplication des agressions».

Le Figaro

«Cinq mille cinq cents incidents ont été recensés l'an dernier. Surtout, leur nombre a progressé de 20% au Premier semestre 2011», a précisé le patron de Pôle emploi. «Tensions accrues, insultes de plus en plus fréquentes à l'accueil:les agents évoquent un environnement de travail qui s'est dégradé depuis la fusion et la montée simultanée du taux de chômage». Cette «fusion de I'ANPE et des ASSEDIC, opérée à marche forcée au plus fort de la crise en 2009, les agents ont souvent l'impression qu'elle est venue aggraver la situation».

 

Le Point

«Les incivilités, les agressions verbales ou physiques et leurs conséquences, des agents qui craquent et qui se réfugient denière des médicaments anti-stress ou des conduites addictives, c'est en hausse constante», a déclaré Jean Montéro, délégué syndical pour FO Pôle emploi.

L'est Républicain

«Une salariée de Pôle emploi Toulouse» a même effectué une grève de la faim.Elle «dénonce une dégradation du service rendu à l'usager, l'incapacité des agents à mener de front deux tâches très spécialisées, le risque d'allongement des délais d'indemnisation ou même de suppression des indemnités. Son agence a été le théâtre, la semaine passée, de trois agressions verbales».

La Dépêche

ll n'y a pas que Pole emploi: «Explosion des arrêts de travail, mouvements de grève: dans plusieurs secteurs, les agents de la fonction publique manifestent leur malaise. Trois mois de grève aux urgences psychiatriques, presque cinq mois aux urgences de Rangueil et plus de quarante infirmières du bloc opératoire H3 de Rangueil mobilisées hier. Au CHU de Toulouse, pour les infirmiers, «la coupe est pleine». Manque de personnel, besoin de reconnaissance sont lesgriefs principaux.»

FO Hebdomadaire - octobre 2011


TVA : ce qui se prépare - Cliquer sur "lire la suite"

 

 

Lire la suite

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster