La lettre électronique

CES: ACTION SYNDICALE EUROPÉENNE LES 13 ET 14 MARS

La lettre électronique @ctualités Europe – International n°7

CES:
ACTION SYNDICALE EUROPÉENNE LES 13 ET 14 MARS

À la veille du Sommet européen des 14 et 15 mars, la Confédération européenne des syndicats (CES) organise une action syndicale européenne les 13 et 14 mars contre l’austérité et pour l’emploi des jeunes.
L’austérité ne marche pas. Elle a un effet récessif sur l’économie et appauvrit les citoyens les plus vulnérables. Seul un changement de gouvernance économique et politique peut améliorer l’emploi et croissance. Il est urgent de changer de cap. L’Union doit avoir une dimension sociale forte. C’est pourquoi, la CES organise une action syndicale européenne les 13 & 14 mars 2013, à la veille du Sommet européen. Une des priorités de l’action sera accordée aux jeunes qui paient le prix fort de la crise et de l’austérité. 

Les jeunes sont davantage exposés au chômage. L’explosion du chômage et l’augmentation de la précarité des jeunes Européens créent une situation insupportable. L’équilibre de la société européenne est ébranlé. Seul un changement de gouvernance économique et politique peut améliorer l’emploi et la formation des jeunes. En décembre 2012, 5,7 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient sans emploi dans l’Union européenne, dont 3,6 millions dans la zone euro. «Investir» dans la jeunesse est indispensable pour garantir aux jeunes une bonne formation et des emplois de qualité.

Le 13 mars, des actions décentralisées auront lieu en Europe. Le 14 mars, un rassemblement syndical européen aura lieu à Bruxelles dans le quartier européen de 14 heures à 17 heures. Plus d’informations seront disponibles sur le site de la CES: www.etuc.org. Une délégation Force ouvrière, conduite par le secrétaire général de la Confédération participera au rassemblement à Bruxelles le 14 mars.

actualite-europe-international-7.jpg

SOMMAIRE
- CES : Action syndicale européenne les 13 et 14 mars
- Budget européen 2014-2020 : le poids de 0,07 €
- Ouverture d’une réflexion sur la dimension sociale de l’UE
- Réforme du marché du travail en Espagne : quel bilan au bout d’un an ?
- Grèce : grève générale contre la poursuite de l’austérité
- Campagne de solidarité avec les syndicats indépendants égyptiens
- Les objectifs du millénaire : quel avenir après 2015 ?


Cliquer ici
Format PDF





 

LA CONVENTION 189 DE L'OIT SUR LE TRAVAIL DOMESTIQUE ENTRE EN VIGUEUR

INTERNATIONAL - EUROPE

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°4

LA CONVENTION 189 DE L'OIT SUR LE TRAVAIL DOMESTIQUE ENTRE EN VIGUEUR

Votée en 2011 à l'OIT, la convention 189 avait été accueillie avec force démonstration de joie par les travailleurs domestiques présents en plénière mais nécessitait au moins deux ratifications pour pouvoir entrer en vigueur. C'est aujourd'hui chose faite puisque l'Uruguay, Maurice et les Philippines l'ont ratifiée. Elle est porteuse d'un grand espoir pour des milliers de travailleurs et travailleuses de ce secteur, particulièrement vulnérables.

La Confédération Syndicale Internationale a lancé une campagne d'envergure afin que l'année 2012 soit l'année des douze premières ratifications. Mais au-delà, c'est avant tout le besoin de faire entendre les revendications de ce secteur, largement dominé par l'informalité et allant jusqu'à des situations d'esclavagisme moderne, qui prime. Marqué par une forte composante féminine d'une part et par un pourcentage élevé de travailleurs/euses migrant(e)s, le travail domestique rassemble de nombreux critères de vulnérabilité qui ne touchent pas uniquement les pays en voie de développement.

Les pays industrialisés sont également touchés par de nombreux abus, plaçant ces travailleurs/euses dans la nécessité d'être entendus, mieux organisés afin que les syndicats puissent porter leurs revendications dans les négociations tripartites. Pour exemple, un amendement déposé cet été aux Etats-Unis prévoyait la prise en compte des heures supplémentaires et du travail de nuit des salariés du particulier employeur, amendement retoqué fin septembre, laissant dans le désarroi des milliers de salariés. En France, la difficulté réside aujourd'hui surtout dans la possibilité de contrôler le travail demandé à ces salariés, les particuliers étant employeurs. La difficulté commune aux syndicats du monde entier est d'avoir accès à ces salariés afin de leur faire connaître leurs droits et de les défendre dans les structures de négociation collective.

Cette nouvelle norme internationale donne donc un nouvel appui aux syndicats et aux travailleurs du secteur afin de mettre fin à des situations dramatiques et afin de revendiquer des droits essentiels.
lettre-numero-4-octobre-2012.jpg

http://www.force-ouvriere.fr

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster