Pourquoi? Savoir? Comment?

L’Union régionale Île-de-France FO appelle à manifester contre le projet de loi Macron

Lundi 26 janvier 2015

Débats à l’Assemblée Nationale

L’Union régionale Île-de-France FO appelle à manifester contre le projet de loi Macron

Retrait loi macronLa loi Macron était débattue à l’Assemblée Nationale ce lundi 26 janvier 2015. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre ce projet de loi.

Dans un communiqué l’URIF FO rappelait la teneur de la loi Macron.

« Plus d’austérité, des attaques considérables contre les droits des travailleurs, c’est ce qui est imposé par l’Union Européenne et les différents gouvernements pour réaliser la rigueur budgétaire avec ses conséquences désastreuses sur le pouvoir d’achat, l’emploi et la protection sociale.

Comme nous l’avons fait contre l’ANI, contre la contre-réforme des retraites, contre le pacte de responsabilité, nous entrons dans l’action contre la loi Macron ».

Les débats commençant le 26 janvier 2015 à l’Assemblée Nationale, l’URIF FO appelait à une manifestation ce 26 janvier 2015 de Chaussée d’Antin à la Place de La Madeleine.

http://www.force-ouvriere.fr

A quoi sert le bulletin ?

Samedi 29 novembre 2014

Bulletin de salaire

A quoi sert le bulletin ?

Bulletin de salaireTout salarié a droit au paiement de sa rémunération et à l’envoi d’une pièce justificative de manière périodique (mois, quinzaine…).

Le bulletin de salaire ou de paie ne constitue pas une présomption de paiement du salaire et, surtout pas un arrêté de compte (qui signifierait que le compte établi est approuvé) mais un simple commencement de preuve des éléments qui y figurent.

En effet, de nombreuses mentions sont obligatoires (et notamment le nom et l’adresse de l’employeur, l’organisme de sécurité sociale à qui l’employeur verse les cotisations sociales, le code APE qui sert à déterminer la convention collective applicable, le nom et l’emploi occupé par le salarié).

Ainsi, le salarié qui considérerait que la qualification inscrite sur le bulletin ne correspond pas à ses fonctions réellement exercées pourrait faire rectifier la mention inscrite sur son bulletin de salaire par un simple courrier ou, en dernier ressort, si cela n’a pas suffi à faire rectifier « l’erreur », en intentant une action devant les prud’hommes.

Depuis 2009, la loi autorise l’employeur à remettre le bulletin de salaire sous forme électronique dans la mesure où le salarié a donné son accord et si cette remise sous forme électronique est effectuée dans des conditions garantissant l’intégrité des données.

Dans les entreprises de moins de 10 salariés , le législateur a mis en place le titre emploi-service entreprise (TESE) : il suffit pour les employeurs de remplir un formulaire d’adhésion spécifique et de remplir des volets d’identification et des volets sociaux et le centre national de traitement enverra à l’employeur dans les 3 jours ouvrés les bulletins de paie destinés aux salariés.

http://www.force-ouvriere.fr

Caissière d'Auchan licenciée pour 3 euros : "Une sanction disproportionnée", dit le nouveau directeur

Caissière d'Auchan licenciée pour 3 euros :

"Une sanction disproportionnée", dit le nouveau directeur

, | Publié le 11/02/2014 à 17h01

La caisse d'un magasin Auchan à Faches-Thumesnil (Illustration)

La caisse d'un magasin Auchan à Faches-Thumesnil (Illustration)

Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP

TÉMOIGNAGES - Une étudiante qui travaillait à Auchan a été licenciée pour "faute grave" après avoir fait bénéficier sa mère de 3 euros de réduction grâce à sa carte de collaborateur.

Une caissière s'est faite licencier pour 3 euros. Les prud'hommes d'Amiens ont examiné le cas de cette jeune étudiante, Adélaïde, qui travaillait chez Auchan, à Péronne (Somme). Sa mère avait utilisé sa carte de collaborateur et le groupe de la grande distribution s'est montré inflexible.

Licenciée pour faute grave

Elle y travaillait chaque samedi pour financer ses études. Adélaïde ne pensait pas une seconde que cela pourrait aller si loin. Elle assure qu'elle n'a jamais voulu frauder, ni sa mère qui a utilisé sa carte de fidélité en passant à la caisse et aurait eu ainsi droit à 3 euros de réduction.

Pour le magasin, l'utilisation de cette carte est très stricte, et quelque soit le montant, il y a eu faute. "C'est hallucinant", s'indigne l'avocate d'Adélaïde, Maître Virginie Dusseaux. "Sa maman a malheureusement, par automatisme ou machinalement, fait des courses et a passé la carte de fidélité de sa fille. Elle est licenciée pour quelques euros et licenciée pour faute grave", précise-t-elle au micro de RTL, mardi 11 février.

Le nouveau directeur prêt à "rectifier la situation"

Le groupe Auchan admet aujourd'hui que cette affaire est allée trop loin, le directeur qui a géré ce dossier a été remplacé et Damien Debruyere, le nouveau patron du supermarché, est prêt à reprendre cette collaboratrice.

C'est un dossier qui a été mal géréDamien Debruyere

"C'est une sanction qui est forte et dans tous les cas disproportionnée, on n'est pas dans le respect des règles et des valeurs de l'entreprise, reconnaît le nouveau directeur. Certes, la jeune fille a reconnu l'erreur qu'elle a faite, mais c'est un dossier qui a été mal géré. Nous œuvrons pour rectifier la situation", conclut-il.

Les prudhommes d'Amiens doivent rendre leur délibéré le 14 avril, mais d'ici là, les deux parties se seront peut être réconciliées.

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster