Rentrée universitaire

UN COÛT DE PLUS EN PLUS ÉLEVÉ POUR LES ÉTUDIANTS

Rentrée universitaire

UN COÛT DE PLUS EN PLUS ÉLEVÉ POUR LES ÉTUDIANTS

Le coût de la rentrée universitaire va augmenter de 16% en 2013, prévient l’organisation syndicale étudiante UNEF. Certains étudiants renoncent déjà aux soins médicaux et le risque est d’en voir de plus en plus rester à la porte des universités.

UN BUDGET OÙ TOUT EXPLOSE

Cet été, la ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a fait savoir que le pouvoir d’achat des boursiers, réévalué pour certains, allait être préservé. Reste que les 75% d’étudiants non boursiers vont galérer encore un peu plus en septembre. Premier poste douloureux, le logement. Les prix des loyers –700 euros en moyenne en région parisienne, 500 euros en province– mais aussi d’autres dépenses liées au logement explosent: l’électricité (+12,2%), l’assurance habitation (+6,7%).

Cette année, les frais obligatoires –droits d’inscription universitaire, restauration universitaire, Sécurité sociale étudiante– ont eux aussi progressé, de 1,6%, après un bond de 35% en dix ans. Selon les calculs de l’UNEF, toutes dépenses confondues (transport, livres, Internet...), il faudra compter entre 10.500 et 15.500 euros pour financer une année d’études hors du domicile parental. On comprend pourquoi la moitié des étudiants travaillent, même si cela entame leurs chances de réussite.

D’autres embûches existent, qui viennent de l’institution elle-même, comme le supplément aux frais d’inscription pratiqué illégalement par certaines universités, quelques-unes allant jusqu’à opérer une sélection, illégale, en limitant leur nombre de places.

L’«autonomie», la «gouvernance» des universités, non remises en cause par la récente loi Fioraso, vont même conduire, d’ici à la fin de l’année, seize d’entre elles à se déclarer en déficit.
FO Hebdo - Septembre 2013
 


Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster