RETOUR PARTIEL À 60 ANS

LE RETOUR PARTIEL À 60 ANS COÛTERAIT 272 MILLIONS AUX RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES AGIRC-ARRCO EN 2013

Lettre Secteur Retraites n°27

LE RETOUR PARTIEL À 60 ANS COÛTERAIT 272 MILLIONS AUX RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES AGIRC-ARRCO EN 2013


Le décret rétablissant partiellement la retraite à 60 ans va entraîner des charges supplémentaires aux régimes de retraite complémentaires, ainsi qu'un manque à gagner de cotisations. Des prévisions chiffrées ont été dévoilées vendredi 22 juin au conseil d'administration de l'Arrco lors de la présentation des comptes 2011. La réforme Hollande qui entrera en vigueur le 1er novembre va coûter 12 millions d'euros à l’Arrco cette année et quelque 220 millions en 2013. Le coût pour l'Agirc devrait être beaucoup plus faible (autour de 55 millions), car la réforme bénéficie à peu de cadres qui ont, généralement, fait des études supérieures. L'Arrco devrait terminer l'exercice 2012 sur un déficit de 2,8 milliards et 3,6 milliards fin 2013 auquel il faudra ajouter le coût de la réforme, soit plus de 4 milliards. Ses réserves sont encore évaluées à quelque 42 milliards d'euros (une année de prestations). La situation est plus inquiétante à l'Agirc, où les réserves sont beaucoup plus réduites : 8,2 milliards fin 2011, soit environ cinq mois de prestations seulement. Si, pour Force Ouvrière, tout ce qui nous rapproche de l'âge légal de départ à 60 ans est bon à prendre, les partenaires sociaux devront travailler sur une recherche de pérennisation laquelle passera forcément par un accroissement des ressources: Force Ouvrière négociera sur ce point le moment venu.




 http://www.force-ouvriere.fr

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster