santé de la population

PILULES ET AUTRES AFFAIRES AU GOÛT AMER

Consommation

PILULES ET AUTRES AFFAIRES AU GOÛT AMER

Des scandales concernant les médicaments, et plus généralement la santé de la population, ne cessent d’éclater: Mediator, pilules de dernière génération, tromperies diverses sur la marchandise... De plus, les suites données à ces affaires ont généralement de quoi laisser un goût amer aux consommateurs. Dans l’affaire du Mediator, cet antidiabétique utilisé également comme coupe-faim, figurent, parmi les nouveaux coupables mis en examen en février dernier, deux anciens responsables de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), dont l’un a même été ni plus ni moins que président de la commission d’autorisation de mise sur le marché et président du comité des spécialités pharmaceutiques à l’Agence européenne pour l’évaluation des médicaments...

Quant aux dossiers d’indemnisation, ils ont été pour la plupart rejetés par les experts de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam). Selon la presse, seulement 64 victimes du Mediator devraient être indemnisées sur les 863 dossiers étudiés. Il se trouve des juristes, et bien sûr des avocats, pour juger inadapté le droit français, notamment en ce qui concerne la charge de la preuve, génératrice d’expertises, le plus souvent au coût exorbitant pour la victime. Et de citer des histoires, bien réelles, de plaignants condamnés à des milliers d’euros alors même qu’ils venaient de subir un long calvaire de procédures judiciaires s’ajoutant à un état de santé difficile. Plutôt que de judiciariser encore plus la société, comme aux États-Unis, avec des coûts qui se répercutent sur les produits, peut-être vaudrait-il mieux, en amont, disposer de lois ou de règlements à même de garantir la santé des consommateurs et les faire respecter par des contrôles… rendus quasi inopérants par la RGPP ou autres réductions des dépenses publiques. D’autre part, être indemnisé ne veut pas dire en sortir indemne.

Contactez l’AFOC de votre département – toutes les coordonnées sur afoc.net – ou l’AFOC nationale, du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 (tél.: 01 40 52 85 85).

Associations FO
consommateurs

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster