Tour de France - Liège

Tour de France - Liège, le 1er juillet

MANIFESTATION SYNDICALE ARCELORMITTAL LORS DU DÉPART DE LA PREMIÈRE ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE

FGTB et CSC,vles deux grosses forces syndicales de l’entreprise liégoise sidérurgique ArcelorMittal ont organisé une courte manifestation dimanche 1er juillet à midi sur la place Saint-Lambert à Liège (Belgique), lors du départ de la première étape du Tour de France. Au cours d’une mise en scène, parfaitement orchestrée par les deux syndicats, le sosie de Lakshmi Mittal, patron indien du groupe sidérurgique, remettait les clefs de l’usine à un salarié du site de Liège.

«Les patrons du Tour ont finalement accepté qu’une trentaine de délégués viennent déployer une banderole devant le peloton pendant deux minutes avant son départ», explique Stéphane Piron, délégué de la centrale metallo, Setca, issue de la Fédération générale du travail belge. «M. Mittal, laissez-nous notre sidérurgie intégrée», annonçait cette banderole, rédigée en français et en anglais.

Ouvriers et syndicats liégeois luttent depuis le 18 octobre dernier contre la décision du groupe ArcelorMittal de mettre fin aux activités de la phase liquide liégeoise dans la capitale économique wallonne, ce qui représente 3 000 salariés sur l’intégralité du site longeant la Meuse sur plus de 16 km! Les syndicats ont d’ailleurs déposé un cahier de «propositions alternatives» à cette fermeture.

«Deux cents chaînes de télévision, des centaines de millions de téléspectateurs, c’est une belle opportunité pour nous de faire entendre notre message», souligne Stéphane Piron.

http://www.force-ouvriere.fr

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster