TOUR EIFFEL

LA GESTION DE LA TOUR EIFFEL MISE EN CAUSE

PRESSE - COMMUNICATION


Tour EiffelLA GESTION DE LA TOUR EIFFEL MISE EN CAUSE

Un seul ascenseur en état de marche et plus de deux heures pour accéder aux étages de la tour Eiffel: le monument parisien, l’un des plus visités au monde avec environ 25.000 visiteurs par jour à cette époque de l’année, est à la peine.



Cette situation inédite dure depuis deux mois. «Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée», se contente d’indiquer le site officiel de la tour Eiffel, invoquant un «incident technique». Le comité d’entreprise de la société d’exploitation, qui représente les 300 salariés, estime quant à lui que le problème des ascenseurs «révèle un problème plus vaste de gestion du monument».

Un système qui allonge les files d’attente

Dans un communiqué, il dénonce notamment un système de vente de billets en ligne qui allonge les files d’attente.

Le nombre de billets vendus, explique le CE, «est fixé sur la base d’une exploitation au plus fort des capacités de la tour (deux ascenseurs et un escalier), entraînant automatiquement des surréservations au moindre incident, et donc des temps d’attente allongés». Les «conditions de travail et les conditions d’accueil des visiteurs s’en trouvent dégradées», conclut-il.

Sur la question spécifique des ascenseurs, le comité d’entreprise relève que la direction n’a pas pris en compte ses «alertes répétées sur l’urgente nécessité de maintenance de l’ascenseur Nord, et ce, dès le début 2010», ce qui a eu pour conséquence «l’arrêt brutal» de l’appareil pour une durée indéterminée.

Le CE estime que «cette situation met en péril les capacités d’exploitation du monument, qui restent donc compromises pour les mois à venir».


FO Hebdo - Avril 2012

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster