UD FO 02

Le gouvernement s’entête et il annonce que sa "réforme" des retraites sera connue le 20 septembre dans sa forme définitive.

Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

gerald-fromager.jpgLe gouvernement s’entête et il annonce que sa "réforme" des retraites sera connue le 20 septembre dans sa forme définitive.

Il fait donc semblant de consulter les organisations syndicales mais d’ores et déjà des décisions sont annoncées:

  • Allongement de la durée de cotisation (43, 44?) - le MEDEF exige 44 ans de cotisations.   

  • Baisse de pouvoir d’achat des retraités ;

  • Mise en cause du Code des Pensions pour - une fois de plus - chercher à diviser les salariés du privés des agents publics.    

 Au niveau national, les confédérations CGT, CGT-FO, ainsi que SUD -Solidaires et FSU ont annoncé leur refus de ces décisions et appellent à l’action le 10 septembre.

 Au plan départemental, dans l'Aisne, les UD FO et CGT se sont rencontrées dans cette perspective du 10 septembre 2013. 

fo-sante-chauny-metro-boulot-caveau.jpgCette première journée sera marquée par des grèves et manifestations, mais si le gouvernement s’entête il faudra bien recourir au blocage du pays pour bloquer la réforme gouvernementale.

Il n’est pas question - comme en 2010, ou en 2003 -  de s’enfermer dans les journées dites "saute mouton".

Des journées d’action sans appel national à la grève : c’est la stratégie de l'échec

ud-fo-02-banniere.jpgVisiter le site de l'UD FO AISNE, Cliquer sur la bannière ci-dessus!


Heures d'ouverture

08H45 12H00-13H45 17H30

UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE
19 rue du Pdt J Fitzgerald Kennedy

02100 St Quentin


Téléphone : 03 23 65 66 66

Fax :            03 23 65 66 61

Attention !

du 15/07/2013 au 29/07/2013
une permanence téléphonique

sera assurée  par  des membres

du Bureau de l'UD le matin.

FERMETURE le 16 août

Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

gerald-fromager.jpg

fo-service-presse.jpg


«Communiqué»


DNTE


Beaucoup d’énergie pour brasser du vent


Comme le document officiel de ce jour le spécifie, FORCE OUVRIERE n’est pas associée aux recommandations du Conseil national de débat sur la transition énergétique.

Durant les 8 mois de cette « concertation », FORCE OUVRIERE a donné ses positions et ses revendications sans jamais contribuer à bâtir ou co-rédiger ces préconisations. Cette position, spécifique et unique, a été annoncée dés le début du débat en novembre 2012.

Les 15 recommandations que le gouvernement valide et reprend, posent de nombreux problèmes : FORCE OUVRIERE refuse notamment la réduction de consommation d’énergie par 2 pour l’atteinte de « facteur 4 » ; nous dénonçons la logique de décroissance et de « sobriété » qui détermine ces positions et qui conduit à entériner la rigueur budgétaire et à détruire de nombreux emplois privés et publics ; FORCE OUVRIERE est opposée à la décentralisation énergétique.

Plus globalement, comme FORCE OUVRIERE l’a dénoncé lors de la conférence environnementale de septembre 2012, ce débat national a été organisé par le gouvernement selon des conclusions pré-écrites, notamment en matière de réduction dogmatique de la production de l’énergie nucléaire.

En complément de ses revendications, FORCE OUVRIERE constate que le Conseil national de l’industrie, instance interministérielle présidée par le Premier ministre, a produit un avis spécifique dans le cadre de ce débat national. Cet avis va dans un sens acceptable selon FORCE OUVRIERE et il s’inscrit en opposition des recommandations du débat.

Pour FORCE OUVRIERE, le gouvernement doit donc faire un choix entre ses différentes positions.

FORCE OUVRIERE réagira sur le projet de loi lorsque le gouvernement exprimera clairement la trajectoire qu’il retient.

Paris, le 18 juillet 2013

Contact : Pascal PAVAGEAU, Secrétaire confédéral

ud-fo-02-banniere.jpgVisiter le site de l'UD FO AISNE, Cliquer sur la bannière ci-dessus!


Heures d'ouverture

08H45 12H00-13H45 17H30

UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE
19 rue du Pdt J Fitzgerald Kennedy

02100 St Quentin


Téléphone : 03 23 65 66 66

Fax :            03 23 65 66 61

Attention !

du 15/07/2013 au 29/07/2013
une permanence téléphonique

sera assurée  par  des membres

du Bureau de l'UD le matin.

FERMETURE le 16 août




Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

gerald-fromager.jpgDe pire en pire ! 
 

 Le licenciement par mail ou SMS est désormais autorisé en France !
  
Un arrêt de la Cour de cassation française rend juridiquement conforme le licenciement d’employés par texto ou courrier électronique. 
 

En France, plusieurs cas ont déjà été signalés, relève Le Figaro. En novembre 2012, 17 salariés d’une société d’aide à la personne à Evreux se sont vus notifier leur renvoi par SMS. Une dizaine avaient déjà été licenciée de cette façon deux ans plus tôt. Le dernier en date a eu lieu le 4 juillet. Des employés d’un restaurant ont appris leur licenciement en le lisant sur leur téléphone portable.
 
L’article L. 1232-6 du Code du travail dit que « lorsque l’employeur décide de licencier un salarié, il lui notifie sa décision par lettre recommandée avec avis de réception ». La jurisprudence fait que l’envoi d’un mail ou d’un SMS est désormais acceptable, dans la mesure où l’employeur peut prouver que le message a bien été envoyé et réceptionné par l’employé prié de remballer ses affaires.


Gérald Fromager

Secrétaire Générale de l'UD 02

ud-fo-02-banniere.jpgVisiter le site de l'UD FO AISNE, Cliquer sur la bannière ci-dessus!


Heures d'ouverture

08H45 12H00-13H45 17H30

UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE
19 rue du Pdt J Fitzgerald Kennedy

02100 St Quentin


Téléphone : 03 23 65 66 66

Fax :            03 23 65 66 61

Attention !

du 15/07/2013 au 29/07/2013
une permanence téléphonique

sera assurée  par  des membres

du Bureau de l'UD le matin.

FERMETURE le 16 août



Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

Informations de Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02

gerald-fromager.jpgLe groupe MAPEI-FRANCE (chimie) dispose d'une petite unité de production dans l'Aisne, à Montgru-St-Hilaire. 23 personnes y travaillent.

FO y a implanté un syndicat, à l'occasion des élections des Délégués du Personnel.

18 votants/2 blancs/16 exprimés = 16 voix FO dont le candidat est - forcément- élu.

Gérald Fromager

RESULTATS FO AUX ELECTIONS URSSAF DE PICARDIE

Suite à la régionalisation des URSSAF, les IRP étaient à élire en Picardie.

  • COLLEGE I : FO arrive en tête avec un peu plus de 36% des voix, devant la CFTC avec 32% et une liste "commune" CGT/CFDT (où la CGT fait la courte échelle à la CFDT, selon le vieux principe :"faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais!") qui arrive à 24,16%.

Au vu du "partage" avec la CGT et du fait qu'elle n'a pas présenté de liste dans le second collège, au regard de la loi du 20 août 2008 -qu'elle a pourtant appelé de ses voeux-, la CFDT n'est plus représentative à l'URSSAF Picardie (selon un non moins vieux principe, celui de l'arroseur arrosé).

  

  • COLLEGE II : FO arrive encore en tête avec 42% des voix, toujours devant la CFTC avec 32% et une autre liste commune CGC/CGT (là, c'est la CGC qui fait la courte échelle à la CGT ... comprenne qui pourra !) qui atteint 26%.  

  

 Nos camarades de l'Aisne ont pris une part très importante dans ce succès électoral.

  

BRAVO à nos camarades, UNITAIRES   ... avec le personnel ! 



Gérald Fromager

Secrétaire Générale de l'UD 02

ud-fo-02-banniere.jpgVisiter le site de l'UD FO AISNE, Cliquer sur la bannière ci-dessus!


Heures d'ouverture

08H45 12H00-13H45 17H30

UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE
19 rue du Pdt J Fitzgerald Kennedy

02100 St Quentin


Téléphone : 03 23 65 66 66

Fax :            03 23 65 66 61

Attention !

du 15/07/2013 au 29/07/2013
une permanence téléphonique

sera assurée  par  des membres

du Bureau de l'UD le matin.

FERMETURE le 16 août


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, CFTC et CFE-CGC de la fonction publique se sont réunies le lundi 3 juin 2013.

UD FO 02

 

Gérald Fromager, secrétaire général de l'UD 02 nous informe


inter-350.jpg gerald-fromager.jpg

«Communiqué»


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, CFTC et CFE-CGC de la fonction publique se sont réunies le lundi 3 juin 2013.

Après une année de discussions dans le cadre de l' « agenda social », elles considèrent qu'elles n'ont pas été entendues sur la nécessaire amélioration des rémunérations des agents de la Fonction publique.

Elles sont en complet désaccord avec la volonté gouvernementale de ne pas aborder la question de la valeur du point d’indice avant mi-2014, consacrant ainsi un gel des salaires de 4 années, ce qui est totalement inacceptable !

Elles demandent de rompre avec cette politique de gel sans précédent des salaires dans la Fonction Publique.

Elles sont attachées au dialogue social qui ne peut exister sans prise en compte des revendications.

Elles exigent l'ouverture de réelles négociations sur les rémunérations, par une nécessaire revalorisation de la valeur du point d’indice, un abondement de points d’indice uniforme et significatif, permettant le rattrapage des pertes accumulées.

Elles n'acceptent pas que les agents de la Fonction publique continuent à faire les frais de la crise économique.

En s’inscrivant dans les politiques d'austérité qui visent à réduire toujours plus la dépense publique, la politique gouvernementale hypothèque toute amélioration du fonctionnement de la Fonction publique, mais aussi celles des rémunérations, pourtant indispensables à la relance de l’économie et de l’emploi. La Fonction publique est un acteur économique et constitue une richesse pour le pays.

Alors qu'à la prochaine conférence sociale va s'ouvrir un nouveau débat sur les retraites, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, CFTC et CGC tiennent à réaffirmer leur volonté de préservation du système de retraite par répartition pour tous les salariés. De même, elles rappellent leur attachement au Code des pensions civiles et militaires et elles n'accepteront aucun nouveau recul (maintien du calcul des pensions sur l’indice détenu 6 mois avant le départ, durée de cotisation et report de l’âge de départ…). En outre, il est urgent de corriger les baisses des pensions et les inégalités produites par les précédentes lois.

Enfin, elles soulignent de nouveau la nécessité d’en finir avec les suppressions d’emplois dans de nombreux secteurs de la Fonction publique, conséquences de la RGPP, d’HPST, RCT (1), et dont le projet de loi d’Acte III et la MAP (2) sont aujourd’hui la continuité.

Face à cette situation, les organisations CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, CFTC et CGC décident de mettre partout en débat, avec les personnels, leur nécessaire intervention pour faire aboutir leurs légitimes revendications.

Dans ce cadre, elles proposent d’ores et déjà la perspective de mobilisation et d’action, au plus tard début octobre.

Elles décident de se revoir le 5 septembre prochain dans les locaux de Solidaires, afin de décider des modalités nécessaires.

Paris, le 7 juin 2013

Cliquer sur cette bannière pour accéder au site de l'UD 02


Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster