Éditorial de Jean-Claude Mailly : IL FAUT ZAPPER CE PROJET DE LOI

Éditorial de Jean-Claude Mailly

IL FAUT ZAPPER CE PROJET DE LOI

 

Comme nous l’expliquons depuis plusieurs semaines, le dossier «retraites» doit être traité au regard des ressources nécessaires, sans remettre en cause les droits des salariés quel que soit leur âge. Y compris en faisant une grande réforme fiscale et en favorisant la progression du pouvoir d’achat des salaires.

Ce n’est évidemment pas l’orientation délibérément choisie par le gouvernement qui veut faire payer toutes les générations par un recul de leurs droits, notamment en repoussant l’âge du droit au départ en retraite à taux plein et en allongeant la durée de cotisations.

Pour le gouvernement, il s’agit avant tout de satisfaire les attentes des marchés financiers.

Dans une telle situation, il faut zapper ce projet de loi avant d’exiger une réforme conforme aux droits et besoins des salariés. C’est pourquoi Force Ouvrière revendique en priorité un retrait de ce projet. Pendant tout l’été, nous allons informer, expliquer et convaincre largement du bien fondé de nos positions.

Celles-ci s’inscrivent dans une analyse globale au regard de la crise de système et du besoin de plus en plus pressant de justice sociale.

Nous défendons nos positions le 7 septembre où les militant(e)s Force Ouvrière devront être nombreux dans toutes les manifestations qui auront lieu sur l’ensemble du territoire.

Dès aujourd’hui, dans quelques départements, l’exigence de retrait du projet est portée par l’ensemble des organisations syndicales.

Du matériel d’information est actuellement en préparation. Il va rapidement parvenir aux unions départementales.

Les revendications ne prendront pas de vacances, les militants se relaieront dans la perspective d’un grand 7 septembre 2010.

 

FO Hebdomadaire - juillet 2010

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster