Éditorial de Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière, daté du mercredi 22 février 2012

L'Éditorial de Jean-Claude Mailly

CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT


Le Bureau confédéral a tenu à mettre en avant les principales revendications de Force Ouvrière en cette période de campagne électorale présidentielle.

Il s’agit en particulier de notre analyse de la crise et de nos positions en la matière.

Les questions des salaires, du service public républicain, de la protection sociale collective, des conventions collectives et statuts nationaux, de la «démocratie sociale», de la politique industrielle ou de la réforme fiscale y sont soulignées.

Bien entendu, conformément à notre pratique et notre principe d’indépendance syndicale, nous ne donnerons aucune consigne de vote, directe ou indirecte, à l’occasion de ces élections politiques.

Il était toutefois important que nous posions nos revendications en tant que confédération syndicale. C’est l’objet de cette lettre-argumentaire, qui sera par ailleurs tirée en plus grand nombre et adressée aux unions départementales.

Lisez-la et faites-la lire autour de vous.

Comme le dit l’adage populaire: ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.

Avec ce document nous entendons prendre date. Ce que nous défendons aujourd’hui, nous le défendrons demain.

C’est aussi cela la liberté et l’indépendance.

 

FO Hebdo - Février 2012

PRESSE - COMMUNICATION FO Force Ouvrière COMMUNICATION Jean-Claude Mailly ÉDITORIAL DE JEAN-CLAUDE MAILLY

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster