Force Ouvrière Hebdomadaire spécial Tour de France 2012

Éditorial de Jean-Claude Mailly

Cette année encore Force Ouvrière est présente sur le Tour de France 2012.

Fidèle historiquement à ce rassemblement populaire qui rythme nos étés de décennie en décennie, FO est pleinement engagée dans la caravane du Tour avec ses propres véhicules et ses militants qui se relaient pour couvrir toute la période du Tour, symbole de la solidarité qui se crée autour de cet événement populaire majeur.

En effet ce Tour de France est pour FO à la fois sportif et militant, car il permet d’aller à la rencontre des salariés dans les villes des départements traversés et ainsi de rendre compte de l’actualité économique et sociale de ces derniers.

L’édition 2012 a une particularité, elle se situe à la veille des élections qui vont se dérouler dans les TPE. Nous passons donc d’une élection à une autre, d’une campagne électorale à une autre et comme le dit notre slogan «il n’y a pas de très petite élection»: c’est au mois de décembre 2012 qu’auront lieu les élections au sein des entreprises de moins de dix salariés, communément appelées TPE.

Ce sont des élections sur sigle, ce qui signifie que les salariés de ces entreprises vont être appelés à voter pour le syndicat de leur choix. Voter FO, c’est voter pour une organisation qui se soucie de tous les salariés, quelle que soit la taille de leur entreprise.

Ces élections doivent être l’opportunité de faire sortir les salariés des TPE de l’ombre et de leur permettre de mieux connaître leurs droits et d’agir directement et collectivement pour le progrès de ces droits. C’est aussi, par la négociation, tout mettre en œuvre pour que les salariés des TPE puissent aussi avoir accès à de nouveaux droits, comme la protection sociale complémentaire, les titres-restaurants ou les chèques-vacances.

Le Tour de France, avec sa caractéristique propre de se dérouler au plus près de la population et des salariés, est une belle occasion pour FO de montrer une fois de plus son engagement et sa détermination pour concilier le collectif et l’individuel. Il s’agit aussi de revendiquer des garanties pour tous les salariés, qu’ils soient salariés de TPE ou travailleurs saisonniers, et de pouvoir vivre librement et avec dignité en ces périodes de contexte économique difficile.

La solidarité, l’indépendance et la liberté ne connaissent pas de trêve estivale!

Jean-Claude Mailly
Secrétaire général

http://www.force-ouvriere.fr

Force Ouvrière ÉDITORIAL DE JEAN-CLAUDE MAILLY solidarité Tour de France 2012

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster