EN ALLEMAGNE, DES CRÉATIONS D’EMPLOIS QUI N’EN SONT PAS

Arnaque

EN ALLEMAGNE, DES CRÉATIONS D’EMPLOIS QUI N’EN SONT PAS

Encore une fois l’Allemagne est présentée comme le bon élève de l’Europe pour avoir créé 232 000 emplois en 2013.
Le nombre de personnes occupant un emploi en 2013 est un nouveau record pour la septième année consécutive, a annoncé Destatis, équivalent de l’INSEE outre-Rhin, le 2 janvier. En réalité, explique la confédération syndicale DGB, ces chiffres englobent toute personne à partir de quinze ans ayant travaillé au moins une heure contre un salaire, durant une période d’une semaine. Ces statistiques incluent donc, outre les travailleurs indépendants, tous les «mini-jobs», ceux payés un euro l’heure, ou encore les contrats à temps partiel très réduit occupés par des retraités. Pas moins de 4,9 millions de travailleurs n’ont rien de plus qu’un mini-job à l’heure actuelle, soit un tiers de plus qu’en 1999. En revanche, le volume horaire de travail a diminué de 10% depuis 1991.

Résultat: la part de la population active occupant un emploi assujetti aux cotisations sociales obligatoires a chuté à 69,5%, contre 76,8% il y a vingt ans.
 FO Hebdo - Janvier 2014

PRESSE - COMMUNICATION allemagne

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster