ARH EST REMPLACE PAR ARS

ATTENTION :

Le site de l'ARH Picardie n'est plus mis à jour depuis la création de l'Agence  Régionale de  Santé de la région Picardie. Pour retrouver les informations , visitez le site

www.ars.picardie.sante.fr.


FO CHAUNY SANTE VOUS INFORME :

Infos du site officiel de l' ARS

L’Agence régionale de santé a pour mission de mettre en place la politique de santé dans la région. Elle est compétente sur le champ de la santé dans sa globalité, de la prévention aux soins, à l’accompagnement médico-social. Son organisation s’appuie sur un projet de santé élaboré en concertation avec l’ensemble des professionnels et des usagers, dans un souci d’efficacité et de transparence.

Présentation

Ouverte début avril 2010, l’Agence régionale de santé (ARS) de Picardie met en œuvre la politique régionale de santé, en coordination avec les partenaires et en tenant compte des spécificités de la région et de ses territoires. Ses actions visent à améliorer la santé de la population et à rendre le système de santé plus efficace.

Elle est la clef de voûte de la nouvelle organisation prévue par la Loi « Hôpital Patients Santé Territoires » du 21 juillet 2009 (article 118). Elle est dirigée par un directeur général nommé en Conseil des Ministres.

L’Agence Régionale de Santé est un interlocuteur unique chargé du pilotage du système de santé et de la mise en œuvre de la politique de santé publique dans la région.

 

L’ARS est un établissement public autonome au niveau administratif et financier. Elle assure une véritable coordination entre les services de l’Etat et l’Assurance Maladie en regroupant d’anciennes structures traitant de la santé publique et de l’organisation des soins (Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass), Agence régionale de l’hospitalisation (ARH), Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam), Groupement régional de santé publique (GRSP), Mission régionale de santé (MRS) en totalité, et Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass), Caisse régionale d’assurance maladie (Cram), Direction régionale du service médical (DRSM), Mutualité sociale agricole (MSA), Régime social des indépendants (RSI) en partie). 

Son champ d’intervention propose ainsi une approche globale, cohérente et transversale de la santé. Il couvre tous les domaines de la santé publique : la prévention, la promotion de la santé, la veille et la sécurité sanitaires, l’organisation de l’offre de soins dans les cabinets médicaux de ville, en établissements de santé et dans les structures médico-sociales.

L’ARS dispose de délégations territoriales dans chacun de ses départements. Cette organisation ancrée dans les territoires assure une action au plus près des besoins de la population.

Organisation

L’ARS de Picardie est dirigée par M. Christophe Jacquinet, entouré d’une équipe rapprochée intervenant dans les domaines suivant : régulation de l'offre de santé ; protection et promotion de la santé ; politique et performance régionale de la santé ; efficience des établissements sanitaires et médico-sociaux. L’organisation garantit la transparence et la transversalité pour s’adapter aux enjeux de la santé. Les instances de l’ARS assurent la coordination des politiques de santé et la concertation avec les acteurs et les représentants des usagers.

Pour l’exercice de ses missions, le directeur général de l’ARS s’appuie sur :

  • une équipe de direction, composée des directeurs responsables des pôles métiers et supports de l’ARS de Picardie ;
  • un dispositif  large de concertation qui associe l’ensemble des acteurs locaux de santé à la construction de la politique de santé en région.
280 personnes composent l’ARS

L’ARS se compose de directions « métiers » (promotion de la santé, offre de soins), de directions « supports » (ressources humaines, système d’information…) et de ressources transversales (statistiques…).

Elle est actuellement composée de 280 agents, siège social et délégations territoriales départementales comprises.

Les instances de la concertation

L’ARS mène ses travaux en étroite collaboration avec les partenaires de santé et institutionnels au travers de ses instances de pilotage et de concertation.

Elle comporte un conseil de surveillance, composé :

- de représentants de l’Etat, des partenaires sociaux, de l'Assurance maladie, des élus, des usagers, et de personnes qualifiées,

- de membres siégeant avec voix consultative (représentants du personnel de l’Agence, directeur général).

Le conseil de surveillance est présidé par le Préfet de région. Il émet un avis sur les orientations stratégiques de l’Agence et évalue ses résultats.

La Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA) émet des avis et formule des propositions sur la construction de la politique de santé en région.

Deux commissions de coordination des politiques de santé associent les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les organismes de sécurité sociale compétents. Elles veillent à la cohérence et à la complémentarité des actions menées dans les domaines de la prévention, de la prise en charge des soins et de l’accompagnement médico-social.

Des conférences de territoires participent à identifier les besoins locaux et organisent la réponse à ces besoins.

Une présence territoriale renforcée

Les délégations territoriales représentent l'ARS au niveau du département. Elles sont situées à Amens, Beauvais et Laon.

Contexte régional
1 894 361 Picards au recensement de 2006

En Picardie, plus d’un quart de la population (26,6 %) est âgé de moins de 20 ans en 2006 contre 24,8 % en France hexagonale. Les personnes âgées de 75 ans ou plus représentent 7,3 % de la population picarde contre 8,3 % de la population française.

La jeunesse de la population picarde et sa « forte » fécondité constituent deux atouts dans le contexte général du vieillissement de la population. Cependant, la croissance de la population n’est pas homogène sur toute la région. Elle est, pour tous les départements, inférieure à celle observée nationalement.

Les indicateurs dans le domaine social sont assez souvent défavorables par rapport au reste de la France et certaines zones de Picardie, notamment au nord sont particulièrement concernées par la précarité.

Pour ce qui se rapporte aux professionnels de santé, la Picardie présente des densités qui la situent le plus souvent dans les dernières positions des régions françaises. Elle se trouve parfois même au dernier rang, notamment pour les médecins spécialistes libéraux.

 

Infos du site de l' ARS

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster