La lettre électronique @ ctualité Europe - International n°25

Vendredi 13 février 2015

La lettre électronique @ ctualité Europe - International n°25

Pologne : accord entre syndicats et gouvernement après la grève des mineurs

Pologne

En Pologne, des mineurs protestent contre le plan de fermeture de quatre mines.

Les syndicats polonais notamment Solidarnosc et FZZ ont multiplié les actions début janvier pour protester contre le projet de fermeture de quatre mines de charbon en Silésie.

Ils s’attendaient à un programme de restructuration, pas de fermeture. Le secteur du charbon en Pologne est en grande difficulté. Outre la concurrence du charbon russe moins cher, l’industrie du charbon en Pologne est confrontée à une baisse des prix nourrie par la concurrence des énergies alternatives, moins polluantes, qui progressent dans tous les autres pays européens.

Les syndicats déploraient notamment l’absence de dialogue sur ce projet annoncé le 7 janvier par le gouvernement qui menace des milliers de travailleurs et leur famille. Le mouvement a démarré par des grèves tournantes. Les mines n’ont pas cessé la production mais le mouvement a pris de l’ampleur et menaçait de toucher l’ensemble des mines, tout le secteur énergétique les chemins de fer en l’absence d’une reprise des négociations. IndustriALL est intervenue pour demander au gouvernement polonais de renouer le dialogue avec les organisations syndicales pour préserver les emplois. Contacté par FZZ, Force ouvrière a apporté son soutien au mouvement de nos camarades polonais.

Le 17 janvier, après 11 jours de grève, un accord-cadre a finalement été trouvé entre les syndicats et le gouvernement. Les organisations syndicales ont obtenu le retrait des projets de fermeture. Toutefois, les restructurations auront bien lieu, dans le cadre d’un dialogue continu. D’autres négociations difficiles se tiendront dans les mois à venir.

Voir en ligne : IndustriALL

Kete eyri

La lettre électronique @ctualités Europe

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster