LA RÉFORME DES RETRAITES TIENDRA LA VEDETTE DE LA PROCHAINE CONFÉRENCE SOCIALE

Lettre Secteur Retraites n°45

LA RÉFORME DES RETRAITES TIENDRA LA VEDETTE DE LA PROCHAINE CONFÉRENCE SOCIALE

Le Gouvernement lancera la concertation sur l’avenir du système de retraite à l’occasion de la deuxième conférence sociale qui aura lieu cet été.


Si le premier ministre assure qu’il ne veut pas négocier «à la hussarde», force est de constater que le calendrier très serré nécessitera une vigilance extrême. Jugeons-en:



- 13 mai: entretiens bilatéraux à l’hôtel Matignon avec les huit organisations syndicales représentatives des salariés (CGT, CFDT, CGT-FO, CFE-CGC, CFTC) et des employeurs (MEDEF, CGPME, UPA)
- 22 mai: conférence de méthode 20-21 juin: deuxième conférence sociale
- Automne 2013: discussions au Parlement

Le Gouvernement privilégie quatre pistes de réforme qui devraient figurer dans le rapport de la Commission Moreau sur l’avenir des retraites à paraître le mois prochain:

- allonger la durée de cotisation à 44 ans
- repousser l’âge légal
- revaloriser les pensions à un niveau inférieur à l’inflation
- aligner la CSG des retraités sur celle des actifs

Lors de la réunion bilatérale du 13 mai, FO a bien noté le timing du gouvernement. A savoir: rapport Moreau début juin, concertation pendant l’été pour des décisions du gouvernement d’ici la fin d’année. Il s’agit bien de concertation et pas de négociation. FO a rappelé son opposition à une réforme systémique, contre un régime unique et par points et contre tout allongement de durée de cotisation et d’âge. L’espérance de vie en bonne santé a diminué d’un an depuis le début de la crise, soit 63 ans pour les femmes et 62 pour les hommes (source INSEE). Dans ces conditions, pourquoi allonger encore la durée de cotisation ? D’autant qu’un allongement de la durée de cotisations pénalisera les salariés aux carrières hachées, notamment les femmes et les salariés ayant connu des périodes de chômage. Quant à une désindexation des pensions vis-à-vis de l’inflation, elle reviendrait à «taper» sur les petites retraites. Où est la justice sociale?

lettre-secteur-retraite-numero-45.jpg

 
 

Lettre Secteur Retraites réforme des retraites

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster