APPEL DU BUREAU DE LA FGF-FO POUR LE 15 JUIN 2010 A LA GREVE INTERPROFESSIONNELLE ET A LA MANIFESTATION NATIONALE

 


APPEL DU BUREAU DE LA FGF-FO POUR LE 15 JUIN 2010 A LA GREVE INTERPROFESSIONNELLE ET A LA MANIFESTATION NATIONALE


La crise financière commencée en 2008 continue ses dégâts.

Le soutien des Etats aux banques n’a pas empêché le chômage d’exploser et les économies de sombrer.

Le choix du capital contre le travail, c’est le choix de la bourse contre les salaires, c’est soumettre les services publics aux diktats des marchés.

Comme l’a exprimé la commission exécutive de FO, « il n’est pas question que les travailleurs fassent les frais, à travers leurs droits sociaux, de la crise provoquée par les intervenants sur les marchés financiers, intervenants qui dictent encore aujourd’hui le comportement des gouvernements dont le gouvernement français.».

Serrer la ceinture des salariés ne permettra pas d’en finir avec une crise qui est avant tout celle d’un système, et de choix politiques et économiques. Il faut un changement du modèle social européen pour déboucher sur une meilleure répartition des richesses, la défense des salaires, de la protection sociale et des services publics.

Avec les fonctionnaires et les agents publics, FORCE OUVRIERE s’oppose fermement au gel et à la réduction des dépenses publiques de l’Etat pour les 3 ans à venir.

La FGF-FO lutte contre la suppression des moyens, des effectifs et des droits des personnels de la Fonction publique.

Au moment où le gouvernement commence à préciser ses intentions en matière de retraite, le Bureau de la FGF-FO affiche sa détermination à défendre les droits des fonctionnaires.

L’allongement de la durée d’activité par le recul de l’âge légal de la retraite au-delà de 60 ans, ou par l’allongement de la durée de cotisation, la remise en cause du code des pensions ne sont pas acceptables.

La FGF-FO exprime sa volonté de voir perdurer le modèle social français dont la retraite par répartition constitue l’un des piliers.

Le Bureau de la FGF-FO appelle les agents à cesser le travail, dans le cadre de la grève interprofessionnelle et en prenant part à la manifestation nationale, le 15 juin 2010 pour :

- Préserver le droit à la retraite à 60 ans
- Bloquer tout allongement de la durée de cotisation
- Maintenir le système solidaire de la répartition
- Maintenir le Code des pensions
- Revaloriser les pensions.

Fait à PARIS, le 17 mai 2010

 

Télécharger le document

 Format pdf

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster