BUDGET RECTIFICATIF DE LA CNAF : L’ETAT FAIT LA SOURDE OREILLE !

Force Ouvrière s’oppose au budget rectificatif soumis aux administrateurs de la CNAF au Conseil d’administration du 06 avril 2010. En effet, FO exige l’arrêt de l’application de la RGPP à la branche famille, que chaque départ en retraite soit renouvelé et des emplois pérennes affectés aux CAFrachats de RTT. Il n’est proposé aux administrateurs que de valider, sans rallonge budgétaire, le financement de CDD, de et d’heures supplémentaires alors que l’urgence et la gravité de la situation impose beaucoup plus, dans un pays où vivent plus de 8 millions de personnes sous le seuil de pauvreté. Le 30 Mars dernier à l’assemblée nationale, E. Woerth a affirmé que, dans la Branche Famille, «NOUS REMPLACONS TOUTES LES PERSONNES QUI PARTENT EN RETRAITE». Il a ajouté « qu’il y a aujourd’hui 2000 personnels supplémentaires dans les CAF ». FO constate qu’il passe cependant sous silence leur statut de précaires et s’interroge sur un chiffrage douteux. Mais, à Force Ouvrière, nous nous refusons de croire que le ministre du travail, ait pu ne pas avoir une bonne connaissance de la situation des CAF en s’adressant à la représentation nationale. Par conséquent, pour FO, cette affirmation VAUT aval de la tutelle sur une dérogation pour la Branche Famille, au dispositif RGPP et nous en attendons désormais toutes les conséquences positives qui devraient en découler.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster