LES PAUVRES PLUS PAUVRES, LES RICHES PLUS RICHES

 

 

Selon l'INSEE, la crise de 2008 a surtout touché les plus modertes et les écarts de revenus se sont encore creusés.

Ia crise de 2OO8 est passée par là. Selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), publiée le 30 août, près de 34O OOO Français sont passés sous le seuil de pauvreté en 2OO9.

Le nombre de personnes pauvres en France - c'est-à-dire vivant avec moins de 954 euros par mois - est ainsi passé à 8,2 millions, contre 7,8 millions en 2008.

Ce qui fait 13,5% en 2009.

Outre l'augmentation du nombre de pauvres, I'INSEE note que "le niveau de vie* des 10% des personnes les plus modestes est inférieur à 10 410 euros annuels, en baisse de 1,1% par rapport à 2008". Autrement dit, les pauvres sont aussi devenus plus pauvres, subissant une baisse de leur niveau de vie*.

"Le contexte de crise économique se répercute sur I'ensemble des ménages, mais ce sont les plus modestes qui sont touchés", commente I'INSEE.

L'étude de I'institut montre aussi que les inégalités de revenus se sont encore accrues entre les plus modestes et les plus riches. Ainsi, le niveau de vie des 10% les plus aisés est supérieur à 35 840 euros annuels, soit 0,7% de plus qu'en 2008.

PROGRESSION DU CHÔMAGE

L'augmentation de la pauvreté est à mettre en rapport avec la progression du chômage induite par la crise. Un tiers des chômeurs se trouvait ainsi sous le seuil de pauweté en 2009.

L'INSEE pointe toutefois l'effet d'amortisseur qu'ont joué certaines mesures ponctuelles (crédits d'impôts et primes exceptionnelles accordés aux foyers modestes) et "la montée en charge progressive du revenu de solidarité active". Sans ces dispositions, le taux de pauvreté aurait été plus élevé de 0,2 point.

Au final, l'étude de I'INSEE ne fait que confirmer une tendance déjà repérée ces dernières années et qui risque encore de s'accentuer: au printemps 2011, I'institut de statistiques indiquait que plus de 6% des salariés avaient en 2007 un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.

Et dans son portrait social de la France, en 2010, il relevait que plus d'un Français sur cinq avait traversé une période de pauvreté entre 2004 et 2007.

Loin de la promesse du gouvernement, en2007, de réduire la pauvreté d'un tiers en cinq ans?

  

* Le niveau de aie est calculé en divisant l'ensemble des revenus du ménage par le nombre de personnes le composant. Mais auss'i en prenant en compte les économies d'échelle induites par la vie en commun (par exemple, un seul réfrigérateur par foyer) et lefait que les enfants consomment moins que les adultes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster