REVENUS EN BAISSE, DÉPENSES EN HAUSSE !

//  CONSOMMATION

 

REVENUS EN BAISSE, DÉPENSES EN HAUSSE: TOUJOURS POUR LES MÊMES!

 

Dans une récente enquête de la Commission européenne, un ménage sur dix déclare avoir rencontré des difficultés à payer ses factures durant l’année écoulée, les trois quart d’entre eux ont l’impression que la pauvreté a augmenté dans leur pays pendant cette même année, ce pourcentage monte à 83% en France. Quant à l’avenir, un européen sur cinq craint que sa pension de retraite ne lui permette pas de mener une vie décente.

Malgré ces chiffres alarmants, les gouvernements ne semblent toujours pas décidés à infléchir leurs politiques. Ainsi, le Conseil européen du 17 juin a-t-il confirmé la priorité donnée à la limitation des dépenses. Le sommet du G 20 n’a débouché sur aucune avancée vers une taxation des banques qui permettrait de restreindre les activités les plus spéculatives. En France, le projet de réforme des retraites ne fait que creuser les inégalités sociales et conduit à rendre la vie encore plus difficile à celles et ceux qui ont déjà le plus grand mal à joindre les deux bouts.

En ce début d’été, reviennent pour les consommateurs les traditionnelles augmentations de tarifs des services publics, à commencer par la SNCF (+ 2,5 % sur les tarifs régionaux) et le gaz : + 4,7% au 1er juillet. Après avoir bondi de 10% au 1er avril, le tarif du gaz s’envole à nouveau, alors même que près de 3 millions et demi de personnes sont en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire qu’ils consacrent plus de 10% de leur budget à l’énergie. Aussi, face à l’augmentation massive du nombre de coupures de gaz depuis deux ans, l’AFOC exige-t-elle un moratoire sur les impayés.

La secrétaire générale
Valérie Gervais

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster