TRISTE RECORD

COMMUNIQUÉ

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi : un triste record !


Avec 3 224 600 demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi en mars 2013 (+1.2 % sur un mois), la France a malheureusement dépassé le niveau le plus élevé de janvier 1997 avec 3 195 000 demandeurs d’emploi.

Mois après mois, la situation se dégrade et nous arrivons aujourd’hui à une augmentation sur un an de 11,5 % du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A. Toutes catégories de demandeurs d’emploi confondues, nous arrivons à 5 348 000 personnes inscrites à Pôle emploi.

Si toutes les classes d’âge sont confrontées à une augmentation à peu près similaire, il faut noter celle du chômage de longue durée et de très longue durée (+1.4 % pour le nombre de DE inscrits depuis 2 à 3 ans à Pôle emploi et +1.5 % pour les personnes inscrites depuis plus de 3 ans). Sur un an, le chômage de très longue durée a ainsi augmenté de 18,2%.

Pour FO, la loi sur la « sécurisation de l’emploi » non seulement va faciliter les ruptures de contrat, mais ne réglera pas le problème du chômage.

Pour Force Ouvrière, la question du chômage ne pourra pas être absente des débats de la Conférence sociale organisée par le gouvernement les 20 et 21 juin car cette situation pose le débat d’un changement de politique macroéconomique autour de la relance de la consommation et de l’investissement.

Paris, le 25 avril 2013

Contact : Stéphane LARDY

Secrétaire Confédéral

 

misère travail demandeurs d'emploi AUSTÉRITÉ CHÔMAGE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster