CHÔMAGE

COMMUNIQUÉ

UNE BAISSE EN TROMPE L’ŒIL


Alors que les chiffres du chômage pour le mois d’avril viennent d’être publiés (-0,4% pour la catégorie A entre mars et avril 2011), FO ne se joindra pas au satisfecit gouvernemental.

Comme Force Ouvrière le rappelle depuis plusieurs mois, nous sommes face à une situation inquiétante du chômage des plus de 50 ans (+12,9% sur un an) et à une explosion du chômage de longue durée (+33%, sur un an, d’augmentation pour les demandeurs d’emploi inscrits entre 2 ans et moins de 3 ans).

Sous emploi, précarisation, flexibilité, tel est le modèle dominant qui est en train de resurgir après la crise.

Alors que l’inflation repart, que la consommation des ménages baisse, que l’austérité budgétaire s’installe, FO appelle à une autre politique macro-économique de croissance qui passe, notamment, par une augmentation des salaires, seule susceptible de faire baisser le chômage durablement.    
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster