GEL DES SALAIRES

Fonction publique

 

GEL DES SALAIRES

LA FÉDÉRATION FO POUR UNE «MOBILISATION LA PLUS LARGE POSSIBLE


Lors de la réunion prévue ce jeudi avec les autres syndicats de fonctionnaires, FO proposera de lancer un appel commun à la grève pour contraindre le gouvernement à revenir sur ses positions.

Les syndicats de fonctionnaires doivent se réunir jeudi pour discuter d’une riposte pour arracher une augmentation générale des salaires dans la Fonction publique. Ils ne sont pas prêts à avaler la décision unilatérale du gouvernement de geler en 2011 et 2012 le point d'indice qui sert de base au calcul des salaires des 5,2 millions de fonctionnaires.

Pour la fédération FO, «il est hors de question d’accepter que les fonctionnaires, déjà victimes de suppressions de postes, de restructurations et de différentes réformes, subissent une "sanction" supplémentaire sur leur fiche de paye à l’heure où l’inflation repart de nouveau à la hausse». L’organisation syndicale rappelle à cet égard que les agents publics ont déjà perdu environ 10% de leur pouvoir d'achat depuis de dix ans. C’est d’autant moins acceptable, souligne-t-elle, que le gouvernement leur avait fait croire aux personnels qu’ils profiteraient de la «moitié des gains» obtenue par le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite dans le cadre de la tonitruante Révision générale des politiques publiques (RGPP). De plus, ajoute FO, ce gel du point d’indice pour deux ans interviendrait alors que la loi du 10 novembre 2010 sur les retraites prévoit une hausse progressive des cotisations des fonctionnaires (de 7,85% à 10,55%), soit une perte du pouvoir d'achat de 4% supplémentaires.

C’est pourquoi FO estime aujourd’hui nécessaire «d’organiser une mobilisation la plus large possible pour contraindre le gouvernement à ouvrir de véritables négociations incluant un rattrapage de la perte de pouvoir d’achat subie par tous les agents publics». Lors de la réunion prévue jeudi, elle entend convaincre les autres syndicats de lancer un appel commun à la grève.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster