«IL FAUT SAVOIR DIRE NON», A SOULIGNÉ FO À DUBLIN

Tables rondes

«IL FAUT SAVOIR DIRE NON», A SOULIGNÉ FO À DUBLIN

La mobilisation contre les politiques d’austérité et les réformes structurelles doit monter d’un cran à l’échelle européenne, a souligné la confédération FO, représentée à la conférence de la CES par Jean-Claude Mailly et Andrée Thomas, Secrétaire confédérale chargée du secteur international. Le Secrétaire général de FO, qui a participé à la table ronde consacrée au renforcement du syndicalisme européen, a une nouvelle fois défendu l’idée d’organiser des arrêts de travail simultanés dans les différents pays de l’Union européenne. Pour l’instant, la mobilisation prend la forme d’euro-manifestations à la veille des sommets européens.

RENDEZ-VOUS AVEC LE PRÉSIDENT FRANÇAIS LE 19 JUIN

Jean-Claude Mailly a notamment souligné la nécessité de continuer à s’opposer au TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance), dit pacte budgétaire, et de revendiquer la révision de l’ensemble des traités, expliquant que si l’on veut que l’Europe ne soit plus perçue comme un danger par les travailleurs, mais qu’elle soit porteuse de progrès et de droits, «il faut savoir dire non». Une position qu’il entend défendre le 19 juin prochain lors de la rencontre entre le président français François Hollande, la Secrétaire générale de la CES, Bernadette Ségol, et les secrétaires généraux des organisations françaises membres de la CES.

Dans la perspective du prochain sommet européen des 27 et 28 juin à Bruxelles, la CES a en effet pris l’initiative d’organiser des rencontres pays par pays avec les chefs d’État et de gouvernement.
FO Hebdo - Juin 2013

FO Hebdo PRESSE - COMMUNICATION mobilisation AUSTÉRITÉ RÉFORME

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster