Licencier les camarades FO de Sodifram, c’est s’attaquer à toute la Confédération Force Ouvrière

Jeudi 18 septembre 2014

Communiqué de la FGTA-FO

Licencier les camarades FO de Sodifram, c’est s’attaquer à toute la Confédération Force Ouvrière

Fo de sodiframL’Union départementale FO Mayotte et la FGTA-FO renouvellent tout leur soutien à la section FO Sodifram engagée dans une grève illimitée depuis le 8 septembre 2014 en réponse aux procédures de licenciements initiées par la direction.

Ces menaces de licenciement sont une atteinte sans précédent à la liberté syndicale et à sa libre expression.

Après huit jours de grève, la Sodifram reste sourde à nos demandes malgré toutes les garanties apportées par le Secrétaire général de l’UD FO de Mayotte et par la Fédération FGTA-FO sur la reprise d’un dialogue social constructif au sein de l’entreprise.

A ce jour, nous considérons que la Sodifram prend seule la responsabilité de l’enlisement du conflit. L’UD FO Mayotte et la FGTA-FO demandent une nouvelle fois à la direction de Sodifram :

- de mettre un terme immédiat à la procédure de licenciement engagée contre les militants et les é lus FO ;

- de faire preuve de responsabilité sociale et de revenir à la table des négociations pour écouter la plate-forme revendicative des salariés.

L’UD FO Mayotte et la FGTA-FO invitent tous les salariés à soutenir la lutte des camarades FO Sodifram et demandent à tous les militants du privé et du public, ainsi qu’aux sympathisants FO de s’engager à leurs côtés contre la décision du groupe Sodifram.

Par FGTA-FO

PRESSE - COMMUNICATION

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster