PRESSE - COMMUNICATION : LA SNCF EST-ELLE GRIPPÉE?

Voix de presse

LA SNCF EST-ELLE GRIPPÉE?

 

Hausse des tarifs et incidents à répétitions à la SNCF ont largement alimenté la presse en ce début 2011, conduisant son président à intervenir dans les médias le 9 décembre, arguant notamment d’une «maladie». Mais qui a inoculé le virus?

 

 

 

France-Soir


Pour guérir les «lignes malades», «le président de la SNCF a dégainé un plan d’urgence». Objectif: «Mettre fin aux critiques sur les dysfonctionnements du rail français.» Au passage, «il a aussi accusé les “grévistes” du réveillon». Apparemment, il n’a pas digéré et ça l’a rendu malade...



Le Figaro


Des grèves, il en est sûr, dont «l’objectif est de perturber le service public au moment où les Français en ont le plus besoin». Ce qui revient à accuser le thermomètre de provoquer la fièvre...



Libération


Heureusement, le président-docteur généraliste est «au chevet» et le grand urgentiste a «annoncé un “plan d’urgence” pour douze lignes “malades” de la SNCF». Voilà un diagnostic plutôt optimiste pour un corps atteint d’une longue maladie.



Le Progrès


Car le reste ne semble pas plus en grande forme: «Pour faire face à la concurrence, l’entreprise publique se restructure “au détriment du service aux voyageurs”, dénoncent les syndicats. Elle doit aussi composer avec un réseau traditionnel en mauvais état.» Bien saigné par les docteurs Diafoirus...


Le Nouvel Observateur


Quoi qu’il en soit, il serait temps d’intervenir, la gangrène menace: «Les associations d’usagers dénoncent des infrastructures vieillissantes et un manque d’investissement chronique. Interrogé par Le Parisien, le président de la Fédération des usagers des transports et des services publics rappelle que certains employeurs hésitent à embaucher des personnes habitant dans des communes desservies par ces lignes malades.»



La Tribune


Si certains sont mal desservis, d’autres sont servis: «La SNCF a été bénéficiaire en 2010 et des dividendes seront versés aux cheminots et à l’État, a annoncé dimanche son président.» «Pour partager la performance de l’entreprise», a-t-il ajouté. Les passagers apprécieront. Et se demanderont si on ne les mène pas en bateau.

 

FO Hebdomadaire - Janvier 2011

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster