PRESSE - COMMUNICATION - RETRAITES: ÉCRAN TOTAL POUR LE CHEF DE L’ÉTAT

//  PRESSE - COMMUNICATION

RETRAITES: ÉCRAN TOTAL POUR LE CHEF DE L’ÉTAT

L’annonce de l’intervention télévisée du président de la République le 12 juillet, à la veille de la présentation du projet de «réforme» des retraites en Conseil des ministres, a beaucoup fait supputer la presse.

Le Parisien


«Les trois quarts de son intervention vont vraiment porter sur le fond des gros dossiers», assure un conseiller en communication, qui précise que le président «veut apporter des messages clairs sur les grandes réformes, avec une feuille de route pour les six mois à venir», et que «son idée, c’est de faire de la pédagogie et être bien compris au moment où on demande à tout le monde de faire des efforts». À ce niveau, ce n’est plus de la pédagogie...



Le Télégramme


«Le président compte s’attarder sur la réforme des retraites, “le projet phare de son quinquennat”, qui sera présentée, en Conseil des ministres dès le lendemain 13 juillet», estime le quotidien du Finistère.



Le Figaro


«Envisagée il y a un mois pour expliquer le projet de loi sur les retraites, l’émission pourrait tourner à l’inven-taire à la Prévert, tant les sujets sont nombreux»: «retraites, budget, G20, rigueur et relance, niches et bouclier fiscal, représentativité dans les très petites entreprises, emploi, sécurité et démission de deux secrétaires d’État». Il y aura donc «entrée, plat de résis-tance, fromage, dessert et digestif». Menu de choix pour tenter de faire avaler une pilule amère.



Le Progrès


Car «le projet de réforme n’a pas varié d’un iota. L’âge légal de 62 ans et le taux plein à 67 ans restent des marqueurs forts pour Nicolas Sarkozy et même si la CFDT a entrouvert une porte en plaidant pour jouer sur la durée de cotisation plutôt que sur l’âge légal, les lignes principales bougeront peu».



Ouest-France


«Les syndicats semblent désormais compter avant tout sur le rapport de force. Mardi, jour du passage du projet en Conseil des ministres, ils ont prévu des initiatives “au niveau local et national” pour interpeller le gouvernement. Durant l’été, ils comptent travailler au corps les parlementaires dans leur circonscription. Surtout, ils mobiliseront à nouveau les salariés dans la rue le 7 septembre avec un front syndical élargi, qui inclura cette fois FO.»

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster