Santé : Le service public part par blocs

 

Santé :

Le service public part par blocs

 

Le gouvernement soigne prioritairement les chiffres. Selon Le Quotidien du Médecin, un projet d’arrêter fixe à 1500 actes annuels le seuil minimal à l’existence d’un bloc opératoire. Au total, la fermeture de plus de 180 blocs serait ainsi programmée. Des maternités sont également concernées par l’établissement d’un chiffre minimum. Personne ne vous entendra crier dans la désertification.

 

France-Soir

« Il y a bien un projet d’arrêté de fermeture de blocs », a confirmé au journal d’Alexandre Pugachev l’entourage du ministre de la santé, qui lui a précisé que le texte devrait paraître »d’ici à la fin de l’année.

 

 

Libération

« Après l’arrêté sur les petites maternités, qui doivent fermer si elles font moins de 300 accouchements par an, c’est au tour des petits blocs chirurgicaux de subir le couperet », constate le quotidien de la rue Béranger. 

 

Les Echos

«Cette mesure, qui devrait être adoptée « d’ici à la fin de l’année », entraînerait la fermeture de 182 blocs chirurgicaux et de 28 maternités », comptabilise le « quotidien de l’économie », qui cite « les chiffres de la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) », et estime que « cette évolution devrait permettre des économies de coûts par une plus grande rationalisation ». Sans doute la même qui a conduit à la taxe carbone.

 

 La Tribune

« Reste le problème de l’accès aux soins d’urgence, souligne l’autre quotidien économique, car dans certains cas, de telles fermetures obligeraient le patient à un plus long trajet avant de rejoindre un hôpital ou une maternité. Non sans risque. » Pour être soigné ou pour accoucher, il faudra rouler plus.

Force ouvriere hebdomadaire - octobre 2009

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster