Voix de presse

Lundi 5 Janvier 2014

PRESSE - COMMUNICATION

VoixdepresseVoix de presse

2015 : payer moins d’impôts pour payer plus de taxes

L’année 2015 a été présentée par le gouvernement comme celle de la pause dans la hausse des impôts, mais, dubitative, la presse semble plutôt la voir comme la mère de toutes les taxes, au vu de l’annonce de la très sensible augmentation de la fiscalité indirecte.

Les Echos
« La suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu va concerner 6,1 millions de contribuables aux revenus modestes et moyens, venant s’ajouter aux quelque 3 millions de ménages qui ont bénéficié, en septembre, de la réduction exceptionnelle d’impôt sur le revenu ». Pour mieux subir l’augmentation des taxes : « en plus des mesures qui seront votées d’ici à la fin de l’année dans le cadre des textes budgétaires portant sur l’année 2015, d’autres hausses sont déjà programmées pour les années suivantes, dont le total devrait avoisiner 4 milliards d’euros. Première incriminée, la taxe carbone, votée fin 2013, et dont la montée en puissance est étalée sur plusieurs années. Elle doit rapporter un peu plus de 2 milliards d’euros l’an prochain et 4 milliards l’année suivante. Soit une hausse de 1,8 milliard d’euros en 2016, qui pèsera pour l’essentiel sur les ménages ».

Challenges
Heureusement, « en 2015, un salarié au Smic touchera 8 euros de plus par mois. Le gouvernement a décidé d’une hausse de 0,8% du salaire minimum, sans accorder le "coup de pouce" réclamé par la plupart des syndicats ». Qui aurait été utile pour amortir les coups de bambous...

Journal du Dimanche
« Les prix du diesel, de l’essence, du fioul et du gaz augmenteront de plus de 2 centimes au 1er janvier. Il en coûtera jusqu’à 100 euros par ménage. Le budget des ménages va souffrir l’an prochain. Le gouvernement, qui a promis de ne pas augmenter les impôts en 2015, se rattrapera avec des hausses de taxe ». Et les foyers modestes, consommateurs dangereux, vont payer leur litre de gazole taxé au même prix que l’imposé sur la fortune.

Le Figaro
Pour qui tout roule, car, en 2015, le gouvernement sourit à la fortune : « la taxe à 75% sur les revenus supérieurs à un million d’euros, accusée d’avoir porté un coup à la confiance des investisseurs en France, sera définitivement enterrée par le gouvernement au 1er janvier prochain, deux ans seulement - comme prévu - après sa création ». Un enterrement en pompes de luxe. Problème : cette « promesse de campagne de François Hollande en 2012, cette taxe polémique devait rapporter plus de 400 millions d’euros à l’État ».

Le Parisien
Résultat : « hausses de prix et réformes de fond » au programme de 2015. Des lames de fond pour le porte-monnaie surtout : « Le prix du gaz chauffera à + 1,8 %. Dans les transports surtout, l’accélération sera nette. Le ticket de métro roulera à 1,80 € (presque + 6 %...). Quant à la SNCF, elle vient de dévoiler une sacrée hausse de ses billets de train de 2,6 %». A ce train là, ça va être difficile de bouger. Les principes d’équité, eux, resteront à quai.

http://www.force-ouvriere.fr

VOIX DE PRESSE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster