Bienvenu dans le monde réel du « burnout »

http://fo-sante.org

DES CONDITIONSCONDITIONS DE TRAVAIL AUX RISQUES PSYCHOSOCIAUX A L'HOPITAL

cropped-bandeau-blog3.jpg
Par Denis

Lundi 15 février 2016

Bienvenu dans le monde réel du « burnout » messieurs les Présidents !

Chut je reve

Ah oui ! Nous en sommes presque tombés de notre chaise !

Le guide de prévention du syndrome d’épuisement professionnel, réalisé par la direction générale du travail, en association avec l’INRS et l’ANACT, a été présenté à la formation spécialisée « conditions de travail, hygiène, santé et sécurité au travail » du conseil commun de la Fonction publique le 20 janvier.

 

 

Guide de prévention du syndrome d’épuisement professionnel

En lisant ce guide on arrive à mieux comprendre pourquoi la prévention des risques psychosociaux est si inefficace dans la fonction publique. Effectivement on peut y lire que « comme l’ensemble des troubles psychiques, le syndrome d’épuisement professionnel provient de la rencontre entre un individu et une situation de travail dégradée. » Et le guide reprend les six facteurs qui contribuent à l’émergence des risques, dits psychosociaux, et du « burnout ». Le « burnout » est bien une conséquence des organisations du travail et du management.

Comme il est souligné dans l’avis du Comité d’Orientation des Conditions de Travail qui a rendu son avis sur ce document, « La problématique des risques psychosociaux oblige prioritairement à agir en prévention, en intervenant résolument à la source, en s’interrogeant notamment sur les facteurs organisationnels et les processus de travail, plutôt qu’à envisager de nouveau, seulement, des mécanismes d’indemnisation. »

C’est évident pour ces spécialistes ; les facteurs organisationnels et les processus de travail, entendez, le management, sont au cœur de la prévention des traumatismes du travail et donc, du « burnout ». Les préconisations qu’il contient sont une visite salutaire dans le monde réel, celui que nous habitons, dans lequel nous travaillons mais que ne connaissent pas les hauts fonctionnaires qui président ces réunions.

Réveillés par tant de bon sens, les présidents[1] de la formation spécialisée du Conseil Commun de la Fonction publique trouvent ce document très bien conçu et se proposent de le diffuser largement dans la fonction publique.

Les représentant FO s’en félicitent, mais, habitants du monde réel, ils posent une seule question aux présidents !

« Dans ce guide il est noté par exemple que « dans la mesure où les heures supplémentaires sont incontournables il faut en garantir la récupération si c’est possible et à défaut leur paiement ». Alors Messieurs, dans la fonction publique hospitalière, selon les chiffres du ministère, il y a actuellement 6 millions de journées qui ne sont ni récupérées ni payées, soit l’équivalent de 30 000 emplois ! Alors Messieurs, si vous trouvez que la recommandation contenue dans ce guide est une bonne chose, combien d’emplois allez-vous créer pour la mettre en application ? »

Un silence assourdissant résonne encore dans nos tympans !

Bienvenue dans le monde réel !

.

[1] Il faut entendre par « présidents » celui qui présente les dossiers et celui qui répond aux questions.

Retour

 

Site denis commentaire

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster