Formidable ! Record absentéisme battus à l’hôpital !

http://fo-sante.org

DES CONDITIONSCONDITIONS DE TRAVAIL AUX RISQUES PSYCHOSOCIAUX A L'HOPITAL

cropped-bandeau-blog3.jpg
Par Denis

Lundi 27 juin 2016

Formidable ! Record absentéisme battus à l’hôpital !

Record battu arret de travail

 

Tous les ans malheureusement les chiffres se suivent et se ressemblent dans les hôpitaux !

La hausse continue des arrêts de travail ne semble pas émouvoir le gouvernement qui impose ses réformes sans se soucier des conséquences sur la santé des agents. Imposer les Groupements Hospitaliers de Territoire en est l’exemple d’actualité !

De restructurations en restructurations, de plan sociaux en plans sociaux, de réductions d’effectifs en réductions d’effectifs, le ministère de la santé est en train de tuer l’hôpital public, mais plus généralement le système de santé, car les personnels des cliniques privées ne sont pas épargnés par cette politique absurde.

40 jours d’absences par an et par agent ! c’est un record absolu ! Il sera battu l’an prochain car l’absurdité des économies gouvernementales l’emporte sur le bon sens de la qualité des soins.

Alors que dit cette dernière étude Sofaxis ?

.

Écart entre petit et grand établissement hospitalier

Dans la fonction publique hospitalière : “Les plus petites structures affichent des indicateurs d’absence supérieurs à ceux des plus grands établissements. Le taux d’absentéisme ou part des absences dans le temps de travail varie ainsi entre 11,2 % et 14,8 %, selon la taille des établissements de santé”, explique Marc Jeannin, directeur général de Sofaxis. C’est en accident du travail que l’écart est le plus important entre les petits et les grands établissements : 10 arrêts pour 100 agents employés dans les plus petits contre 7 dans les plus grands.

C’est normal répond FO-santé ! Les petits établissements sont essentiellement des EHPAD qui comptent majoritairement des personnels aides-soignants qui sont martyrisés par le travail. En nombre insuffisant, ces agents doivent faire le travail de deux ! Et donc ils sont absents très souvent pour des troubles musculo-squelettiques, accidents de travail, etc. Près de un aide soignant sur deux part à la retraite avec une rente d’invalidité !

Dans ce secteur, les économies à courte vue imposées par le gouvernement et les conseils généraux conduisent à des dépenses à long terme !.

Que dit encore l’étude ?

“50 % des agents ont subi au moins une absence en 2015 : 35 % d’entre eux en maladie ordinaire, 7 % en accident du travail, 4 % en longue maladie-longue durée et en maternité”,

Toutes natures d’absences confondues, les agents sont, en 2015, plus nombreux à s’absenter, plus souvent, et pour des durées d’arrêts plus longues qu’en 2014.

Pour le directeur général de Sofaxis, “au-delà de la taille des structures qui peut influer sur le taux d’absentéisme, l’évolution des absences ces dernières années est majoritairement due au vieillissement de la population active employée, à plus forte raison sur des métiers principalement exposés à une forte pénibilité autant mentale que physique, dans un contexte de recul de départ de l’âge de la retraite”.

 .

Une augmentation de 32% en 8 ans !

absences-2016

Plus de neuf jours d’absences supplémentaires en moyenne par agent 

.

“Indicateur caractéristique de la gravité des arrêts, le nombre de jours d’absence par agent employé, toutes natures d’absences confondues, affiche une augmentation régulière de 32 % depuis 2007, ce qui représente une aggravation de plus de neuf jours d’absence en moyenne par agent employé”, signale Sofaxis. Le nombre de jours d’absence atteint 39,8 jours en moyenne dans les hôpitaux.

La durée d’arrêt des agents victimes d’un accident du travail a fortement augmenté par rapport à 2007 (+ 44 % dans les hôpitaux). Pour la maladie, ordinaire et de longue durée, la durée d’arrêt a augmenté de 25 % en huit ans dans les établissements hospitaliers.

Si l’on transpose ces résultats aux 1 150 000 agents hospitaliers, cela représente près de 46 millions de journées et, en sachant qu’un agent est présent en moyenne 200 jours par an, l’équivalent de 228 850 emplois !

 .

Que faut-il en penser ?

C’est peut-être pas grand chose 9 jours de plus d’absences par an et par agent ! Mais sur 1 150 000 agents hospitaliers cela représente 47 000 agents de plus en arrêts de travail comparé à la situation de 2008 !

Pour parler encore plus clair, si le taux d’absentéisme était resté identique à celui de 2008, en cette année 2016, il y aurait chaque jour 47 000 agents de plus au chevet du malade !

Alors qui peut encore croire à la volonté de prévenir les risques psychosociaux ? de parler de qualité de vie au travail ? De dialogue social ? Foutaise ! Tromperie ! Activités occupationnelles pour détourner de l’essentiel !

.

Deux solutions s’offrent aux personnels de santé !

  • Se protéger individuellement en prenant son temps et en prônant le « je-m’en-foutisme » !
  • Se défendre collectivement pour la qualité en investissant le combat syndical !

.

Nous notre choix sera toujours celui de la qualité du travail et donc, la qualité des soins.

Télécharger l'article à partir de http://fo-sante.org
Format pdf

icon_pdf.gifClic sur l'icone Site denis commentaire

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster