La lettre aux syndicats - Décembre 2013

La lettre aux syndicats N°95 - Décembre 2013

Lettre

Lettre  Lettre

 

 

Cette lettre aux syndicats conclue l’année 2013. Cette année aura été marquée pour les hôpitaux et les personnels par une amplification des difficultés budgétaires et de leurs conséquences. Celles-ci ont été mises en exergues à l’occasion de notre réunion natio-nale du 24 septembre 2013 où 120 délégués sont venus exposer leurs cahiers de revendications, avant qu’ils soient déposés au Ministère. 

Parce qu’il est enfermé dans le pacte budgétaire européen et le TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance), le gouvernement demeure dans le même logique de mise en oeuvre des contraintes budgétaires. C’est le cas, avec la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 qui va imposer 570 millions d’économies supplémentaires aux hôpitaux. 

Faisant suites à notre initiative du 24 septembre, notre action coordonnée du 10 décembre, cons-titue une étape dans la préparation de la mobilisation. Cette action aura permis de réaffirmer nos revendications. Compte tenu des annonces de nouvelles économies, notre « lettre ouverte » à Mme la Ministre de la Santé est plus que jamais d’actualité. 

Une fois la « trêve des confiseurs » passée, nous appelons tous nos syndicats à reprendre la campagne de signatures dans les établissements et les services en allant au contact des person-nels. Aujourd’hui, l’immense majorité des collègues hospitaliers ne peuvent qu’être d’accord avec nous pour considérer qu’il faut arrêter de détruire l’hôpital, arrêter de l’asphyxier financièrement, arrêter de remettre en cause nos droits et acquis statutaires.

C’est aussi dans ce contexte d’austérité que les fonctionnaires vont connaître la 5ème année (en 2014) du gel du point d’indice. Au moment où doivent s’ouvrir à la mi-janvier les discussions sur « l'avenir des carrières des fonctionnaires et la refonte de la grille indiciaire » suite au rapport Pécheur, FO rappellera que la question des salaires est centrale. Comme l’est l’amélioration de la grille indiciaire.

L’année 2013, se termine avec la satisfaction d’une de nos revendication : l’abrogation du jour de carence.

Nous savons, dans cette situation difficile, que seule l'action syndicale pourra déboucher sur une autre orientation et permettre d’obtenir satisfaction sur d’autres revendications.

Nous devons donc construire dès le début de l'année 2014 le rapport de force nécessaire pour faire infléchir cette politique gouvernementale.

D'ici là, le secrétariat fédéral vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous au meeting interprofessionnel du 29 janvier prochain.

Le Secrétariat Fédéral

La lettre aux syndicats - Décembre 2013
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster