La lettre aux syndicats - Septembre 2013

La lettre aux syndicats - Juillet Août 2013

ls-septembre-2013.jpg

ls-septembre-2013-edito.jpg

ls-septembre-2013-sommaire.jpgLa journée de grève et de manifestations du 10 septembre dernier a marqué la détermination des militants, des adhérents, et bien au-delà le rejet d'une grande majorité de travailleurs de cette nouvelle contre-réforme des retraites.

Le débat parlementaire qui débutera début octobre 2013, doit nous permettre de rappeler clairement nos revendications et d’affirmer notre opposition à :

•  la remise en cause de l’âge de départ à 60 ans à taux plein,
• l’allongement de la durée de cotisation passant à 43 ans en quelques années,
•  la volonté dans les prochaines années de mettre en place la retraite par points telle qu’elle était programmée dans la contre-réforme de 2003,
•  L’augmentation de la cotisation qui passera de 8,76 % en 2013 à 11,10 % en 2020.

Nous réaffirmerons aussi nos revendications :

⇒  Non au gel des rémunérations, augmentation des salaires ;
⇒  Arrêt des suppressions de postes ;
⇒  Abrogation de la loi HPST et de la « réforme territoriale » ;
⇒  Non à l’austérité dans la santé, les services publics et les collectivités locales.

La Fédération des personnels des services publics et de santé FO appuie et participera au rassemblement décidé par la Confédération FO.

Elle appelle ses syndicats à s’inscrire, le plus nombreux possible, dans les délégations des Unions Départementales qui se rendront à Paris pour exiger le retrait du projet de loi de contre réforme des retraites qui aggrave la loi de 2010 et les précédentes lois.

LE 15 OCTOBRE 2013
SUR LE PONT DE LA CONCORDE (Métro Concorde)
FACE A L’ASSEMBLEE NATIONALE A 13 HEURES
PLUS UN SEUL RECUL SOCIAL !
PAS UN TRIMESTRE DE PLUS, PAS UN EURO DE MOINS !
RETRAIT DU PROJET DE LOI !


Le Secrétariat Fédéral

 LS_SEPTEMBRE_2013.pdf

La lettre aux syndicats FO Santé - Septembre 2013 - Pages 23

ls-septembre-2013-page-23.jpg

ls-septembre-2013-chauny.jpg

Distribution de tracts FO devant l'hôpital

Distribution de tracts par le syndicat F.O. ce matin devant l'hôpital de Chauny. L'agence régionale de santé (ARS) réclame 500.000 euros d'économie avant la fin de l'année. Le personnel craint de faire les frais de l'opération avec notamment des coupes sombres dans les CDD.

Côté direction, un mot résume le discours : inévitable. Une réunion de présentation des décisions de l'ARS le 24 septembre dans l'établissement s'annonce très chaude.


L'hôpital déficitaire de 3 à 6 millions d'euros selon FO


Publié le lundi 16 septembre 2013 à 12H06

ls-septembre-2013-imag.jpg

Révélation fracassante de FO : l'hôpital serait déficitaire de 3 à 6 millions d'euros.

CHAUNY - C'est à l'aide d'un tract intitulé "L'hôpital sous perfusion" que FO Santé Chauny a révélé ce matin très tôt que
l'établissement de la cité des singes présenterait un déficit de 3 à 6 millions d'euros.

En outre, la direction aurait été convoquée le 6 septembre par l'Agence régionale de santé (ARS). L'ARS aurait demandé un plan
d'économie d'urgence de 500 000 euros d'ici à... fin décembre 2013 !
Pour FO, "ce sont encore les salariés qui vont trinquer". Ils refusent le non-remplacement de CDD, le recours aux heures supplémentaires ou la mobilité inter-services, entre autres mesures déjà appliquées mais qui seraient selon FO renforcées.

Pour le syndicat, la situation est dramatique : "FO n'hésitera pas, s'il le faut, à appeler l'ensemble du personnel, les élus, les citoyens à la mobilisation générale pour sauver l'hôpital."

ls-barre-de-separation.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster