Quel EHPAD pour demain ?

http://fo-sante.org

DES CONDITIONS DE TRAVAIL AUX RISQUES PSYCHOSOCIAUX A L'HOPITAL

cropped-bandeau-blog3.jpg
http://www.fosps.com

Par Denis

Quel EHPAD pour demain ?

quel_ehpad

Selon les projections de l’INSEE, une personne sur trois aura plus de 60 ans en 2060, soit près de 24 millions de personnes. La part de la population âgée de 85 ans et plus progressera davantage pour atteindre 5,4 millions en 2060 contre 1,4 million en 2011. Dans cette tranche d’âge le risque de grande vulnérabilité, de perte d’autonomie et de maladies s’accroît fortement. Pour en traiter, FO-santé organise une conférence nationale. (voir la présentation ici)

Les conditions de travail des agents qui y travaillent sont conditionnées essentiellement par le taux d’encadrement des personnels, c’est à dire par le nombre d’agents qui sont affectés auprès des personnes âgées.

Si dans l’Europe du Nord ce taux est égal à un, c’est à dire à un agent pour un résident, en France c’est du simple au double. Il varie de 0,4 à 0,8. Dans ces conditions d’emplois il devient impossible de réaliser de la qualité du travail.

L’équipe FO-santé des Deux-Sèvres (79), a réalisé un travail remarquable pour mener leur enquête sur le terrain. Ils sont infirmiers, psychologue, aides-soignants ou administratifs, tous FO bien sûr, et ils ont sillonné les 69 EHPAD du département.  Il y en a 21 de la Fonction Publique Hospitalière, 27 de la Fonction Publique Territoriale, 11 du milieu associatif et 10 du secteur privé lucratif.

En tout les résultats de l’enquête portent sur près de 1500 salariés dont 56% d’aides soignantes, (AS) aides médico psychologique (AMP) et agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ).

Les résultats ont été transmis à la Fédération FO-santé qui les agrègera au plan national lors de la conférence du 23 mai à Paris. En dehors d’un seul établissement qui connait un taux d’encadrement de 0,80 et donc des conditions de travail acceptables, les autres sont autour de 0,40 et c’est souvent la galère. Le non respect des plannings, les remplacements non pourvus, les horaires coupés qui sont imposés. Par exemple, lors de la présentation des résultats mardi 14 mai,  Julie, aide soignante témoigne: « Moi, quand il manque du personnel, c’est à dire tout le temps, j’embauche à 8h30 je débauche à 13h15, je reprends à 17h30 pour partir à 20h30 ! »

Christine parle des difficultés pour évaluer le taux de dépendance des personnes âgées qui lui même détermine – un an après – les moyens qui sont accordés à l’établissement. « Les questions de cette grille qui permettent de déterminer le taux de dépendance (GIR) ne sont pas adaptées et même perverses sur la façon de questionner. « Lorsque le quota des personnes âgées dépendantes est atteint on refuse les admissions. Lorsqu’elles décèdent on en recherche vite d’autres pour ne pas perdre des postes. » On ne tient pas compte de l’évolution des patients, et on triche pour rentrer dans les cases. »

Sylvie quant à elle parle des conditions de travail et du nombre impressionnant d’emplois en CDD dans son EHPAD. « Ils sont jetés sans motif, du jour au lendemain, au point que maintenant on a du mal à trouver des remplaçants. Ils ne veulent plus venir travailler dans ces conditions » Alors on prend des emplois aidés, c’est pas cher mais ils ne connaissent pas le travail et ça pose de nombreux problèmes ».

Juliette quant a elle parle de sa collègue qui est bien vue parce qu’elle accepte de revenir travailler sur ses repos et ses congés. Heureusement le tour de table se termine par Aurore qui travaille dans un EHPAD qui compte 8 agents pour 10 résidents (taux de 0,80). Elle se félicite du bon climat qui règne dans son établissement, dirigé par une ancienne  devenue directrice et qui connait et le travail et les collègues. « Dès qu’il y a un problème elle cherche des solutions et elle a toujours quelque chose à proposer. C’est rassurant. »

 Si la conférence nationale présentera ses conclusions le 23 mai à Paris, dans les deux Sèvres le responsable départemental, Jimmy Boutin, et son équipe entreprendront un nouveau tour du département pour rendre compte des travaux et des propositions FO.

.

DG

Voir l'article dans son contexte d'origine : Cliquer ici
 

autres articles du blog  http://fo-sante.org sur les EHPAD :

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster