Un BON RAPPORT POUR UNE PREVENTION DURABLE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

http://fo-sante.org

DES CONDITIONS DE TRAVAIL AUX RISQUES PSYCHOSOCIAUX A L'HOPITAL

cropped-bandeau-blog3.jpg
http://www.fosps.com

Par Denis

colloqueFNPC’est un rapport d’une quarantaine de pages  issu du groupe de travail réuni à l’initiative du Fonds national de prévention (FNP) de la CNRACL et animé par Sciences Po Bordeaux. Il vient d’être présenté à Bordeaux le 26 mars à l’occasion du 5ème colloque du FNP: « Mieux être au travail : Quels leviers d’actions ? » en partenariat avec l’ANFH. (le blog FO-santé reviendra sur les brillantes interventions des Professeurs Philippe Davezies de Lyon et Mathieu Detchessahar de Nantes)

La Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) est l’organisme payeur des pensions d’invalidité. Elle ne peut se réfugier dans le déni constaté chez de nombreux employeurs.  Elle observe, elle étudie et surtout elle paie les dégâts des mauvaises organisations du travail qui sont la source principale des risques psychosociaux.

Le rapport est équilibré et met l’accent sur le rôle incontournable des organisations du travail dans l’émergence des risques psychosociaux.  Le rôle des cadres est donc tout à fait essentiel. Le rapport souligne par exemple « qu’il apparaît nécessaire, lorsqu’un changement organisationnel important est prévu, notamment lorsqu’il est lié à des réductions budgétaires, de mettre en œuvre un accompagnement humain de ce changement. Cet impératif ainsi que les modalités de cet accompagnement devrait faire partie des formations au management public. » Et de citerle rapport sur le bien être au travail.

 

Le rapport est composé de trois parties. 

  •  La première partie présente les risques psychosociaux comme une question qui se pose et qui s’impose. L’originalité de cette introduction est de poser le regard sur la fonction publique et en particulier sur la territoriale et l’hospitalière
  • La seconde partie traite des RPS qui révèle et qui questionne la recomposition du travail et les rapports au travail. Les mutations dans les services publics ont des impacts importants sur le travail et l’identité des fonctionnaires, farouches défenseurs du service public.
  • Enfin la troisième  partie s’engage dans des réponses qu’elle intègre dans une démarche durable bordée de points de vigilance. Elle veut prendre en compte les cultures professionnelles;  penser un management public centré sur la qualité du et au travail ; inviter les partenaires sociaux à faire un bon usage des instances et des procédures qui s’y rapportent.

 

Placer le travail au cœur des préoccupations :

Ce rapport devrait être validé dans les prochaines semaines pour faire l’objet d’une large diffusion que le blog FO-santé relaiera.

Les risques psychosociaux,  causes de multiples traumatismes du travail, ne peuvent se traiter par des incantations venues du haut.  « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » (Albert Einstein)

C’est l’affaire de tous.

Il faut d’une part que les directions acceptent de se mettre autour de la table pour repenser les organisations du travail. D’autre part, les syndicats, et FO-santé s’engage, doivent défendre la qualité du travail et le placer au cœur des préoccupations des instances et des procédures.

 

A suivre...:/...

Télécharger l'article à partir de http://fo-sante.org
Format pdf

icon_pdf.gifClic sur l'icone

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster