ESPERANCE DE VIE


ON VIT DE PLUS EN PLUS LONGTEMPS, GRACE AUX DÉVELOPPEMENTS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX. CETTE AVANCÉE DE L’HUMANITÉ, SELON LES CLASSES POSSEDANTES, DEVRAIT A ETRE PAYEE PAR UN ALLONGEMENT DE LA DURÉE D'ACTIVITÉ DES SALARIÉS.

 

Louis XIV a vécu 77 ans (1638-1715) et a eu un règne personnel de 54 ans. Mais la population du royaume, elle, avait une espérance de vie qui ne dépassait guère les 25 ans. De l'Antiquité à la Renaissance, la durée moyenne de de vie des hommes variait de 20 à 30 ans, notamment en raison des aléas du climat, qui pouvait détruire les récoltes et provoquer des famines. La médecine balbutiante ne pouvait contrer les épidémies de peste, choléra, grippe, variole et autres. Avec la fin de l'obscurantisme de l'Eglise catholique, les médecins onr enfin pu pratiquer des expériences, des autopsies et comprendre comment le corps fonctionnait. La médecine moderne voit le jour au XVIlIe siècle et, grâce au développement économique de certains pays, elle forme de plus en plus et de mieux en mieux ses praticiens. Inventions et vaccins se multiplient Petit à petit l'hygiène se développe, mais pour les paysans et les ouvriers, il faut attendre le début du XXe siècle: - égouts, - eau courante, - électricité, alimentation plus riche. Puis ensuite l'abaissement du temps de travail et la mise en place de la Sécurité sociale.

 

DISPARITES HISTORIQUES ET GEOGRAPHIQUES

 

En France, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, un nourrisson sur quatre mourait avant un an. En 2005, seulement 0,4%. En 1975, le pays comptait 1800 centenaires, en 2005 ils étaient 18000. En 1750, l'espérance de vie des français était de 26 ans, pour grimper à39 ans en 1800, mais retomber à 30 ans pendant les guerres napoléoniennes. Durant le second Empire elle arrive à 44 ans, pour redescendre à 30 après la guerre de 1870 et la Cormmune de Paris. En 1913, le cap des 50 ans est franchi mais, avec la grande boucherie de 1914-1918, en retombe à 37 ans.

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, les Français atteignent les 60 ans. Mais à la libération, l'espérance de vie est seulement de 49 ans!

Grâce à la Sécurité sociale, dont la jeune confédération FO a fait son cheval de bataille, l'espérance de vie atteint les 70 ans en 1970. En 2007, on arrive à 77 ,6 ans pour les hommes et 84,5 pour les femmes. C'est ainsi que la France se place au septième rang mondial en terme d'espérance de vie. Le premier pays el l'Andorre avec 83,51 ans et le dernier le Swaziland rongé par la pauvreté et le sida, avec 32 ans.

L'Union européenne se place en 36e position avec 78,7 ans, et de graves disparités puisque la Lettonie n'est qu'en 120e place avec 71,6, soit neuf ans de neuf que les Français.

Depuis la fin de l'URSS, l'espérance de vie dans les ex-républiques du bloc de l'Est a reculé de près de dix ans. La mise en place d'un libéralisme sauvage n'y est sans doute pas pour rien.

Aujourd'hui, un Russe ne vit guère plus de 66 ans en moyenne, alors que, pour un Indien on atteint 69 ans et 73 ans pour un chinois.

  Télécharger la fiche FORMAT PDF

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster