La Liberté de circulation

Frontières ouvertes, frontières fermées

 

frontiere-titre.jpg

 

DE L’EMPIRE ROMAIN À SHENGEN, DE BERLIN À PÉKIN, LES FRONTIÈRES SONT DES CONSTRUCTIONS GÉOGRAPHIQUES BASÉES SUR BEAUCOUP D’HISTOIRES.


C'est le 14 juin 1985 que la France, l'Allemagne et le Benelux ont signé les accords de Schengen, définis comme « un espace de liberté, de sécurité et de »justice ». Ils ont été rejoints en 1990 par l'Italie, en 1991 par l'Espagne et le Portugal, en 1992 par la Grèce, en 1995 par l’Autriche, en 1996 par le Danemark, la Finlande, la Suède et deux pays non membres de I'Union européenne Norvège et Islande, en 2007 par une grande partie des pays de l'ex-bloc de l'Est, plus Malte, en 2008 par la Suisse et en 2011 par le Liechtenstein.

La notion de frontière physique et bornée vient de la fin de l'Empire romain. Il n'y avait pas de frontières matérielles dans I'Egypte antique, encore moins dans les cités-États grecques ou encore dans l'Empire très ouvert d’Alexandre le Grand, qui préférait le brassage des peuples et des cultures, de la Macédoine à l'Indus. Mais à I'apogée de l'Empire romain, les légions construisent le limes, un mur en bois avec des miradors et des tours de garde maçonnées. Le premier limes est construit dans le nord de I'Angleterre face aux tribus écossaises, puis sur les marches orientales de la Germanie. Cela n'a pas empêché les grandes invasions et la destruction de l'Empire romain d'Occident.
frontiere-image-1.jpg

 

LA CHUTE DES MURS

Le limes romain a cédé, le mur de Berlin s'est effondré en novembre 1989, mais les murs n'ont pas disparu. Israël construit un mur face à la Cisjordanie palestinienne, malgré les résolutions de I'UE et de I'ONU, et les Etats-Unis font de même face au Mexique. Le plus grand mur, la fameuse muraille de Chine, longue de 6700 kilomètres, construite entre les XIVème et XVIIème siècles, a en partie protégé la Chine des invasions mongoles et mandchoues, mais n'a servi à rien face aux attaques japonaises. De même, les épaisses murailles de Byzance ont cédé en 1453 face aux Ottomans.

Le mot « frontière » apparaît dans le vocabulaire français au XIIIe siècle, venant du mot « front », remplaçant le terme « confins ». Sous Louis XIV, les frontières de la France vont avoir une expression très visible: les fortifications de Vauban, l'as de la poliorcétique*. C'est Danton qui le premier a parlé des frontières naturelles de la France, à la Convention, le 13 janvier 1793: « Les limites de la France sont marquées par la nature, nous les atteindrons des quatre coins de l'horizon, du côté du Rhin, du côté de l'océan, du côté des Alpes. »

Grâce au développement de la cartographie, la délimitation des frontières devient plus précise.

Après chaque grand conflit, les politiciens, aidés des géographes, élaborent de nouveaux tracés: au congrès de Vienne en 1815, aux congrès de Versailles, Neuilly et Sèvres en 1918- 1920, à Moscou, Yalta et Postdam en 1944-1945.Avec comme volonté d'instaurer des frontières intangibles. Frontières intangibles qui ne résistent pas forcément aux secousses de l'Histoire.

* La Poliorcétique est la technique du siège, utilisée aussi bien pour la défense que pour l'attaque.

FO Hebdo - Mars 2012

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster