LA PUISSANCE DES LOBBIES PHARMACEUTIQUES

De l'apothicaire à l'industrie

puissance-des-lobbies.jpg

Après le scandale des implants mammaires au silicone industriel, le tribunal de Nanterre se penche aujourd'hui sur le cas de Jacques Servier avec le Mediator, qui a tué en France au moins 500 personnes, et son laboratoire au chiffre d'aftaires de 4 milliards d'euros par an.


D'après la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), en 2009 les Français dépensaient 114 euros par an de médicaments, contre 94 pour les Espagnols et 70 pour les Allemands. Aujourd'hui, le médicament est en passe de devenir un produit de consommation courante et le pharmacien un commerçant comme un autre, abandonnant ses préparations et ses conseils, comme c'était encore le cas il y a une trentaine d'années.


C'est de 1880 à 1920 que nous sommes passés de l'artisanat à une industrie brevetée, sous I'effet de la recherche scientifique et des évolutions sociales et commerciales. La première loi régissant la pratique de la pharmacie date de 1803, sous Napoléon 1er, et restera en vigueur jusqu'en 1941. Selon l'article 32, "le pharmacien est le seul responsable de la fabrication des médicaments, dont la liste est définie dans un codex". Par ailleurs, la publicité et autres réclames sont interdites.

LA MODERNISATION DU SECTEUR

Avec l'augmentation de la population urbaine dans I'Europe industrialisée, les conditions sanitaires se dégradent. Le choléra touche Paris et Londres en 1832, Marseille en 1835, Londres à nouveau en 1849, puis la grippe espagnole, partie des Etats-Unis en 1916-1917 pour atteindre toute l'Europe en 1918-1919, finissant le travail de la faucheuse commencé dans les tranchées de 1914. C'est la première grande firme pharmaceutique, Hoechst AG, d'origine allemande, qui va combattre avec succès cette grippe grâce à son antipyrine.

Mais les progrès de la science commencent dès 1820, quand J.-B. Caventou et J. Pelletier découvrent le bienfait de la quinine contre le paludisme qui ravage
les zones marécageuses. C'est avec l'utilisation massive de substances pures, comme les alcaloïdes, que l'on passe du laboratoire artisanal à l'industrie.


L'industrie pharmaceutique, issue de l'industrie chimique, se développe en Allemagne avec Hoechst et Bayer, en France avec Poulenc, mais aussi en Suisse et au Royaume-Uni. La production industrielle de médicaments débute en Angleterre en 1880. Les procédés de fabrication, très élaborés, coûtent cher. Il faut donc les amortir par une production en grandes séries, c'est-à-dire une certaine forme de standardisation et une exploitation assez longue, avant que les formules chimiques et moléculaires tombent dans le domaine public, pour devenir des génériques.

 

FO Hebdo - Juin 2012

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster