À partir du 28 novembre, les gardiens et employés d’immeubles votent

Lundi 7 novembre 2016

À partir du 28 novembre, les gardiens et employés d’immeubles votent

Gardiens d immeuble votent
Les tâches des gardien(ne)s d’immeubles sont multiples et variées. © Marta NASCIMENTO / REA

Gardien ou employé d’immeuble est une profession qui doit être défendue, mais aussi revalorisée. Les élections TPE sont, pour tous ces salariés, l’occasion de faire entendre leur voix.

Il y a, en Île-de-France, 27 000 gardiens et employés d’immeubles qui travaillent pour des copropriétés employant moins de dix salariés. Comme elles sont considérées comme des Très petites entreprises (TPE), leurs employés n’ont pas droit à un comité d’entreprise ni à un délégué du personnel.

Pour corriger cette situation, la loi prévoit que tous les employés des TPE éliront, à partir du 28 novembre, leurs représentants dans des commissions régionales. Y compris les gardiens et employés d’immeubles.

En quelques années, le métier de gardien d’immeuble a connu de profonds changements. Alors que, dans les années 1970, 60 % des immeubles nouvellement construits prévoyaient une loge, ils ne sont plus que 10 % aujourd’hui. Dans le même temps, beaucoup de copropriétaires cherchent à se séparer des gardiens et à les remplacer par des sociétés extérieures.

Pour le Syndicat national FO des gardiens, cadres et employés de l’immobilier, au contraire, gardien d’immeuble est une profession qui démontre chaque jour son utilité, qui doit être défendue mais aussi revalorisée.

Et les élections TPE sont, pour les gardiens et employés d’immeubles, l’occasion de faire entendre leur voix. 

Par  David Rousset

Droit des salaries des tpe 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster