Assemblée Générale de l’Union Régionale FO Picardie

Assemblée Générale de l’Union Régionale FO Picardie

 

DECLARATION

Réunis à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Union Régionale FO Picardie, le mardi 23 octobre 2012, à Saint-Quentin, les militants ayant débattu des sujets d’actualité font la déclaration suivante :

Sur la construction du Canal Seine Nord :

L’Assemblée Générale comprendrait mal l’abandon ou la remise sine die de ce grand projet. Le Canal Seine Nord, ce sont des emplois pour la construction, ce seront des emplois pour l’entretien. Le transport fluvial grands gabarits permettrait une économie réelle, qui plus est, respectueuse de l’environnement et de la sécurité des matériaux transportés et des personnes. FO Picardie entend donc solliciter les pouvoirs publics tout comme la représentation de l’Etat pour connaître leurs intentions et les rendre publiques. Il s’agit d’un projet qui apporterait une réelle plus-value aux trois départements de notre région.

A propos de l’AFPA Picardie :

L’AG FO Picardie, informée des graves menaces qui pèsent sur l’AFPA en général et sur l’AFPA  Picardie, en particulier, rappelle que l’AFPA est un acquis démocratique qui permet à tout salarié ou demandeur d’emploi, soit d’acquérir une qualification, soit d’acquérir un perfectionnement ou une qualification supérieure, toute formation étant par ailleurs, qualifiante et diplômante.  FO Picardie ne comprendrait pas que l’AFPA puisse ne pas être considérée comme partie intégrante du Service public de l’emploi et du service public de la formation. A cette occasion, FO Picardie entend appeler qu’il ne peut y avoir de formation continue sans formation initiale. C’est la raison pour laquelle, FO Picardie exige le retour de tous les moyens nécessaires au fonctionnement de l’Education Nationale et de l’AFPA.  FO Picardie soutiendra sans réserve les syndicats FO de la Fédération Nation de l’Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle qui combattent pour la défense de l’Instruction publique, garantie démocratique fondamentale de notre république.   

A propos des retraites :

FO Picardie, en plein accord avec la Confédération FO, entend dénoncer les mesures d’austérité s’attaquant aux retraités par l’augmentation de la CSG ou toute autre aggravation de la fiscalité. En aucun cas, les retraités ne sont des nantis. Leurs pensions émanent des droits qu’ils ont acquis tout au long d’une vie de travail.  FO Picardie entend condamner fermement toute tentation d’opposer les retraités aux actifs ou aux chômeurs et rappeler que les actifs d’aujourd’hui sont les retraités de demain, à condition de défendre les retraites.

…/…

 Sur la désindustrialisation :

FO Picardie entend également alerter l’ensemble de ses interlocuteurs à propos de la désindustrialisation qui frappe nos départements. Ce saccage des bassins d’emploi a de graves conséquences socio-économiques ainsi que sur le niveau général des qualifications des salariés. Il s’agit, par ailleurs, d’une situation qui a de graves conséquences sur l’équilibre des collectivités locales.

wwww

Appel pour la jeunesse :

L’AG FO Picardie entend porter une attention particulière faite à la jeunesse dans notre région. La Picardie est sévèrement frappée par un chômage de longue durée qui touche violemment la jeunesse. Nos départements, bien que différents par leur aspect industriel et commercial, ont la caractéristique commune d’être en grandes difficultés sur le plan de l’emploi. Dans plusieurs bassins d’activités, les actionnaires n’hésitent pas à fermer des sites entiers au motif de recherche de profits supérieurs alors que ces sites sont totalement rentables.  Dans ces conditions, la jeunesse ne trouve plus sa place dans la société. Or une société qui méprise sa jeunesse obère son avenir.

FO Picardie entend donc alerter tous ses interlocuteurs sur cette situation déplorable faite à la jeunesse. Faut-il considérer que la seule perspective offerte aux jeunes soit les emplois dits « d’avenir » ?

L’AG FO Picardie appelle les jeunes travailleurs, les jeunes chômeurs, les apprentis, les stagiaires à contacter les Unions Départementales FO de la région pour constituer les structures FO JEUNES, regroupement d’éducation populaire et de défense des revendications particulières des jeunes générations (allocation d’installation, situation des stagiaires surexploités, prise en compte des besoins de formation, etc.).    

 

Déclaration adoptée par 38 voix pour et 7 abstentions.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster