CDD DANS LA FONCTION PUBLIQUE

 

 

Le secrétaire d’État, M. Tron, avait enfin accepté le 17 janvier le principe d'une discussion sur I'intégration à la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) non plus seulement des agents sous contrat à durée indéterminée (CDI), mais aussi des agents sous contrat à durée déterminée (CDD). De fait, le 26 janvier, au cours d'une troisième et longue séance de négociation sur I'emploi des non-titulaires (880 000 agents), le ministère et les huit fédérations de la fonction publique, dont FO, ont évoqué les pistes d'intégration des CDD. Sans parvenir toutefois à une solution. Alors que tous les syndicats demandent un vaste plan de résorption de I'emploi précaire, assorti de mesures qui sanctionneraient les employeurs publics ayant encore recours aux CDD, le ministère se refuse à procéder à une intégration massive, arguant que les seize plans précédents n'ont pas « empêché la reconstitution de stocks de non-titulaires ».

Pour M. Tron, I'intégration ne concernerait que certains CDD. Cette posture nous éloigne d'un accord, constatait, le 27 janvier, Anne Baltazar pour les fonctionnaires FO.

LE GRAND FOSSÉ

Par ailleurs, I'UIAFP-FO, qui a réaffirmé son attachement au concours pour l’accès à I'emploi dans la fonction publique, met en garde le gouvernement. « Il ne faut pas que les méthodes d'intégration des CDD pour I'instant évoquées par le ministère (concours réservé, examen professionnel, mesures de validation des acquis de I'expérience) conduisent à une concurrence entre personnels, contractuels et agents déjà sous statut. Il y a en fait un fosse entre la demande syndicale et ce que propose le ministère dans ces négociations. Il cherche à créer une sorte de « para-statut » au statut général. Ainsi, s'insurge I'Union interfédérale des agents de la fonction publique FO (UIAFP-FO), M. Tron refuse toujours de chiffrer le nombre de contractuels qu'il souhaiterait intégrer. En revanche, il propose d'adapter les règles du statut général ou encore d'assouplir la gestion de I'emploi public afin de poursuivre le recrutement sous CDD.

 

Force ouvrière hebdomadaire - Février 2011

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster